John Naïs
Agence QMI

Comment rater ses vidéos de voyage en 4 étapes

Comment rater ses vidéos de voyage en 4 étapes

Photo Fotolia

John Naïs

Personne ne veut avoir des vidéos ratées de vacances. Et pourtant, ça arrive bien plus souvent que vous ne le pensez. Pas de panique, on vous dit ce qu'il ne faut surtout pas faire.

1. Ne pas stabiliser ses vidéos.

En plus d'être très inesthétique, une vidéo qui tremble est également très pénible à regarder. C'est pourquoi il est conseillé de s'arrêter de marcher lorsque vous filmez un plan (si vous avez un trépied ou un monopode, c'est encore mieux, mais ils sont quand même très encombrants). Si vous n'avez pas d'autre choix que de marcher, essayez de stabiliser votre caméra au maximum et évitez de faire des mouvements trop brusques. Pour les propriétaires de cellulaires haut de gamme récents (comme le Pixel de Google, le Samsung S7 ou l'iPhone 7), filmer en marchant n'est plus réellement un problème grâce à d'excellents stabilisateurs vidéo qui capturent des plans très fluides malgré les tremblements de l'appareil.

2. Faire des vidéos trop longues.

Certains vidéastes amateurs aiment prendre un maximum de plans assez brefs pour les superposer par la suite dans un logiciel de montage. D'autres préfèrent filmer longuement leurs compagnons de voyage pour leur demander leur avis sur leur escapade. L'idéal serait un mélange des deux. Si vous comptez faire un montage de vos vidéos, tâchez d'être succinct, sinon vos spectateurs décrocheront à coup sûr. Pour un voyage de deux semaines, un film de 10 minutes sera amplement suffisant si vous voulez le montrer à des proches. Si vous comptez le mettre sur YouTube, dites-vous que cinq minutes, c'est beaucoup. Enfin, si vous ne faites pas de montage vidéo, des plans assez courts s'imposent, ou sinon, passez-les en vitesse accélérée si vous les faites visionner.

3. Ne pas varier ses plans.

Gardez toujours en tête qu'il est primordial de varier vos plans et vos prises de vue lors de votre voyage. De cette façon, votre vidéo finale sera plus dynamique et plus agréable à regarder (pensez toujours à vos éventuels spectateurs). Soignez également la composition et le cadrage, tout en vous demandant s'il est vraiment nécessaire de filmer telle ou telle scène. De nos jours, la plupart des appareils photo et des téléphones intelligents filment en qualité HD. Vous n'avez plus d'excuse pour ne pas ramener à la maison de magnifiques vidéos de vos escapades autour du monde.

4. Négliger le son.

Le son est un élément très important dans une vidéo. Une erreur qui est souvent commise par les vidéastes amateurs est de se mettre trop loin du sujet qui parle. Comme résultat, vous obtiendrez un son de très mauvaise qualité, voire inaudible, qui risque d'ennuyer vos spectateurs au plus haut point. Alors, petit conseil, rapprochez-vous le plus possible de votre sujet. Faites également attention au vent. Certains appareils intègrent un filtre anti-vent. Activez-le si vous êtes dans un endroit venteux (ne vous attendez pas à des miracles en cas de grosses rafales). L'achat d'un micro externe est également à considérer si vous voulez avoir des résultats un peu plus professionnels.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos