RelaxNews

Comment bien gérer le décalage horaire?

Comment bien gérer le décalage horaire?

Les médecins ne sont pas contre de courtes siestes pendant le séjour.Photo Fotolia

On parle de décalage horaire ou de «jetlag» à partir de trois fuseaux horaires traversés. Mieux vaut connaître les astuces pour ne pas être trop fatigué et profiter du voyage sans tarder, après un vol long-courrier.

Adapter son sommeil avant le départ

Les études ont montré que l'horloge biologique supportait davantage les voyages vers l'Ouest, qui imposent de retarder l'heure du coucher, que les vols vers l'Est. Dans ce deuxième cas, il faut raccourcir la durée d'une journée. En conséquence, la veille du départ, il peut être utile de se coucher une ou deux heures plus tôt pour un voyage vers l'Est, sinon une à deux heures plus tard pour des vacances dans l'autre sens.

Mieux vaut aussi régler ses heures de sommeil manquées durant les jours précédents le voyage pour être dans les meilleures conditions. Dans tous les cas, l'astuce la plus efficace consiste à arriver tardivement sur le lieu de villégiature pour passer la nuit et s'adapter immédiatement au rythme du pays.

Manger avant de partir à l'aéroport

L'une des astuces consisterait à s'attabler juste avant de partir à l'aéroport. Le but: profiter de la somnolence induite par la digestion. Les passagers pourraient ainsi avoir plus de facilité à s'endormir durant le vol. Par ailleurs, il a été démontré que des repas copieux pris dans l'avion empêchaient de trouver les bras de Morphée. Des études incitent même à jeûner pendant le voyage.

Limiter la consommation d'alcool et de café

L'alcool est connu pour dérégler le sommeil et n'aide pas le voyageur à caler son cycle à l'arrivée. Aussi, l'alcool déshydrate encore plus lorsqu'il est consommé en altitude. Or, les passagers ont besoin de s'hydrater encore plus que d'habitude. De son côté, le café présente la même problématique, réussissant à garder en éveil le passager alors qu'il pourrait avoir besoin de recharger les batteries en faisant un petit somme.

D'ailleurs, les médecins ne sont pas contre l'observation de courtes siestes pendant le séjour. Elles ne doivent pas excèder 20 minutes pour ne pas gêner le cycle du sommeil de nuit.

Privilégier les protides au petit-déjeuner

Durant le séjour, un petit-déjeuner composé de protides, c'est-à-dire avec des oeufs, de la charcuterie et des yaourts aidera l'organisme à rester éveillé. Les batteries seront rechargées et permettront d'être en forme pour attaquer les heures du marche qui attendent le voyageur.

Vers l'Est: Profiter de la lumière tôt le matin

Les voyages vers l'Est, c'est-à-dire vers l'Asie, étant plus compliqués pour l'horloge biologique, il est conseillé de se lever tôt le matin pour profiter au maximum du soleil. En fait, la lumière aide à régler le rythme biologique. C'est un bon moyen pour se caler rapidement avec le quotidien du pays visité.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos