Fanny Samson
Agence QMI

Partir en voyage sans connaître sa destination

Partir en voyage sans connaître sa destination

Photo Fotolia

Fanny Samson

Dernière mise à jour: 25-09-2014 | 16h37

Si voyager les yeux bandés peut paraître inimaginable, il est pourtant possible d'acheter un billet d'avion ou un séjour vers une destination inconnue. Voyager sans savoir ce qui nous attend devient même de plus en plus populaire.

Plusieurs types de voyages mystères sont offerts. En Europe, la compagnie Germanwings du groupe Lufthansa offre des vols en partance de l'Allemagne vers une destination inconnue pour moins de 50 $. Les «Blind Booking» permettent de choisir une catégorie: plage, magasinage, métropole, party, culture, nature ou «gay-friendly».

Pierre-Olivier Campagna a choisi d'agrémenter son prochain voyage en Europe d'un «Blind Booking». Selon lui, le concept permet de voir le monde à un faible coût, à condition bien sûr de ne pas être difficile sur les choix de destinations.

La réalité européenne, bien différente de la réalité nord-américaine, permet ce genre de voyage, explique Paul Arsenault, professeur au Département d'études urbaines et touristiques de l'École des sciences de la gestion de l'UQAM. Les vols à bas prix et la proximité géographique ne sont pas les mêmes en Amérique que sur le Vieux Continent. «Le risque n'est pas très grand pour les compagnies et pour les touristes», soutient-il.

Voyager sans lendemain

Les Voyages Traditours, une agence située à Laval, offre aux plus aventureux une expérience complète de plusieurs semaines vers une destination mystère pour un prix d'environ 8000 $. Chaque jour est une surprise. «On ne sait jamais ce qu'on va faire le lendemain», explique Germaine Forget, 61 ans, qui s'est retrouvée en Birmanie en 2011 pour fêter sa retraite.

Depuis 2006, l'agence a offert des voyages en Namibie, à Bali, en Équateur et Galapagos, en Birmanie, à Madagascar et à Taiwan. Vu sa grande popularité, l'agence a dû limiter les voyages mystères à trois par personne.

C'est au retour d'un voyage que le président et fondateur des Voyages Traditours, Jacques Rodier, a eu l'idée des voyages mystères. «Je n'avais pas le temps d'expliquer à des clients d'où je revenais, cela aurait pris des heures, se souvient-il. Alors je leur ai dit que je venais d'un endroit mystère.» Il n'en fallait pas plus pour qu'il reçoive un appel de clients intrigués désireux de faire le même séjour que lui, et qu'il décide de lancer le concept.

Le mystère est à la mode. Plusieurs agences ont joué la carte des destinations inconnues depuis 2005, année où les voyages mystères ont été popularisés. C'était notamment le cas de Clud Med, qui se chargeait de choisir l'hôtel dans la région sélectionnée par ses clients. Depuis quelques années, ces voyages ne sont plus offerts.

Aux États-Unis, Funjet offrait auparavant le «Fun and Sun Surprise Booking», qui permettait aux voyageurs de choisir une destination soleil parmi une sélection d'endroits. C'est l'agence qui choisissait ensuite l'hôtel, selon la catégorie voulue.

À la recherche d'aventures? Que ce soit un vol à l'aveugle en Europe ou un voyage mystère, l'expérience risque d'être synonyme de souvenirs mémorables. Selon la voyageuse Germaine Forget, le voyage mystère lui a permis de décrocher complètement. «On oublie nos problèmes et on se laisse aller. Chaque jour est une surprise.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos