Une statue du pape François dans un champ de patates

Italie

Cicciano, près de Naples, dans le sud de l'Italie.  Photo AFP

Une première statue du pape François a été inaugurée dimanche à Cicciano, près de Naples, dans le sud de l'Italie, avec à ses pieds des pommes de terre disséminées dans un petit champ, pour symboliser les origines piémontaises de sa famille paternelle.

L'acteur italien Barbato De Stefano a imaginé et financé cet hommage à la simplicité du nouveau chef de l'Eglise catholique. L'oeuvre, qui semble être la première au monde du genre, a été réalisée par le maître artisan napolitain Giuseppe Imperatore.

La statue entend restituer son apparition à la loggia de la basilique Saint-Pierre (après son élection le 13 mars) «où il n'a eu besoin que de quelques instants pour pénétrer le coeur des gens», dans «un bain de normalité sans apparats ni préjugés», a commenté Barbato De Stefano.

L'oeuvre qui a été seulement exposée une journée, devrait être remise au pape en juin. Exposée avec en fond une photographie de la basilique Saint-Pierre, elle reproduit dans le moindre détail la première apparition du pape argentin d'une manière un peu naïve.

«La pauvreté de mon village, a raconté Barbato De Stefano, est la richesse même de la communauté dans laquelle je suis né et j'ai grandi. En parcourant le monde, j'ai eu tant d'occasions de comprendre que malheureusement la richesse est la pauvreté de l'homme».

L'oeuvre a été apportée sur un char intitulé «La pauvreté est la richesse de l'homme» avec la reproduction d'un des tableaux préférés de Jorge Mario Bergoglio, «La crucifixion blanche» de Marc Chagall (1938).

Les ancêtres Bergoglio cultivaient notamment la pomme de terre, ressource agricole du Piémont. Les parents du pape, né en 1936, avaient émigré vers l'Argentine dans l'entre-deux-guerres.


Vidéos

Photos