Bulletin Voyage
Abonnez-vous!
 





Vous êtes ici : canoe.ca > Voyages > S'Échapper
 
Grimper dans les arbres à Morin Heights
Alain Demers - Journal de Montréal

 
morin heights - Grimper dans les arbres à Morin Heights
© Archives - Journal de Montréal
Le parcours Junior, d’une durée d’une heure, représente un beau défi pour les enfants.
C’est bien connu, tous les enfants aiment grimper. Au parc d’aventure Acro-Nature, à Morin Heights, ils peuvent passer d’un arbre à l’autre sur des câbles et des ponts suspendus, pour leur plus grand plaisir et celui de leurs parents.

L’an dernier, j’avais promis à ma fille Anaëlle d’y aller. Mais comme elle n’avait pas la taille minimale requise de 52 pouces bras levés, pour s’agripper aux câbles au-dessus de sa tête, il m’a fallu attendre cette année. Puisqu’elle a sept ans et que l’âge minimal recommandé est de six ans, plus rien ne nous empêchait d’y aller.

Parcours junior
Nous nous sommes donc retrouvés un samedi après-midi, au parcours Junior du parc d’aventure, situé au pied de la station de ski. Mon amie Kadeja est venue avec ses deux filles, Casey et Kira, sensiblement de la même taille que ma fille.

Aussi sur Canoe.ca:
    REPÈRES
    • Accès en auto: autoroute 15 Nord, sortie 60, route 364 Ouest (suivre les indications pour Ski Morin Heights)


    • Frais d’entrée: 38 $ par adulte, 18 $ par enfant de 6 à 10 ans, tarifs spéciaux pour familles


    • Parcours junior (6 à 10 ans): 15 étapes


    • Grand parcours (8 ans et plus): 56 étapes


    • Acro-Nature Morin Heights: (450) 227-2020, www.mssi.ca
À ma demande, notre guide Kristel a donné les instructions dans les deux langues: français et anglais. Elle a d’abord commencé par une étape d’initiation, au niveau du sol, en expliquant aux enfants comment attacher les deux mousquetons de leur harnais un à un à la ligne de vie (câble rouge) lors de leurs déplacements.

Après avoir répété le geste plusieurs fois, les enfants ont semblé avoir bien compris les règles de base de sécurité. Il n’empêche, notre guide nous a demandé de suivre à pied le trajet de nos enfants constitué de 15 étapes.

Un beau défi
Les aventuriers en herbe ont tour à tour enfilé passerelles, billots suspendus et pont de singe, tantôt avec des doutes dans les yeux, tantôt avec le sourire. Après une série de six étapes, une tyrolienne est venue récompenser leurs efforts. La vive sensation de descente leur a redonné l’énergie pour une autre série d’étapes. Les enfants ont, entre autres, traversé un pont népalais, des tonneaux suspendus et un filet, parfois avec une certaine crainte qui disparaissait d’un trait une fois l’étape réussie. Le parcours s’est terminé dans la joie, avec une tyrolienne.

D’une durée d’une heure, le circuit dans les arbres représente un beau défi pour les enfants. Je l’ai trouvé parfaitement adapté: pas trop difficile mais pas si facile que ça non plus.

Le grand parcours
Si le parcours Junior vaut le déplacement, le Grand parcours aussi, accessible en remontée mécanique. Parents et enfants ont le loisir de le faire ensemble. Âge minimum requis: 8 ans. Taille minimum: 69 pouces, bras tendus.

Les 56 étapes comprennent, entre autres, un pont de trappeur, des passerelles suspendues et une planche à neige. Mais la sensation ultime, on la vit vers la fin du parcours, à l’avantdernière tyrolienne. Ultra-rapide, elle s’étire sur plus de 980 pieds.

En terminant, n’oubliez pas que mouches noires et brûlots sont de retour. Comme nous avions prévu le coup en apportant de la lotion à la citronnelle, nous avons pu passer un bel après-midi.




 
Tous les textes Québec
À la une
    [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]