Bulletin Voyage
Abonnez-vous!
 





Vous êtes ici : canoe.ca > Voyages > S'Échapper
 
Des plages convoitées près du mont Orford
Alain Demers - Collaboration spéciale

 
mont orford - Des plages convoitées près du mont Orford
Photo d'archives Alfred Lanctôt
Une balade au lac Stukely, dans le parc national du Mont-Orford.
Il faut se lever de bonne heure pour trouver une place de stationnement près des plages du parc national du Mont-Orford. Pour ne pas vous retrouver le bec à l'eau, il y a toutefois diverses options.

Quand je suis arrivé au stationnement du lac Stukely, vers la fin de l'après-midi, quelques places s'étaient libérées. Le principe est simple: on y va ou bien tôt le matin, ou bien beaucoup plus tard.

Lac Stukely
Le terrain de camping affichant toujours complet, ce sont d'abord les campeurs qui fréquentent la plage du lac Stukely. Comme ils représentent à eux seuls la moitié de la capacité d'accueil de 2 500 personnes, on comprend aisément que la plage devient vite bondée.

Aussi sur Canoe.ca:
    REPÈRES

    Accès en auto : autoroute 10 (Cantons-de- l'Est), sortie 115 Nord

    À louer: pédalos, kayaks, canots, chaloupes

    Bureau d'information touristique Memphrémagog: 1-800-267-2744 ou www.tourisme-memphremagog.com

L'engouement pour l'endroit s'explique facilement. L'eau est claire. Le sable est beau. Partout autour se dressent des montagnes coiffées d'une forêt dense de feuillus.

Une large bande de gazon se prête bien à un pique-nique. Lors de mon passage, une famille de Dominicains égayait son repas en écoutant du merengue. La présence de plusieurs femmes portant le voile contrastait vivement avec les autres femmes et adolescentes vêtues d'un maillot de bain plutôt léger.

Derrière la plage, le sentier Fer de lance traverse une érablière sur deux kilomètres pour aboutir à un belvédère qui surplombe un étang. C'est tellement facile d'accès que j'y suis allé en sandales. Comble de bonheur, il n'y avait même pas de moustiques.

Lac Fraser
Même si elle demeure fréquentée, la plage du lac Fraser, dans le nord du parc, offre une meilleure capacité d'accueil avec près de 3 000 personnes. Il y a aussi moins d'achalandage car il y a moins de campeurs sur place. Puis, pour s'y rendre, il faut prendre la route 220, près de Bonsecours.

En partance de Sherbrooke, c'est une affaire de rien. De Montréal ou de la Montérégie, c'est un peu plus loin que la plage du lac Stukely, mais le détour en vaut la peine.

Lac Memphrémagog
Si vous arrivez tôt (ou tard) dans le parc et que les stationnements sont quand même remplis, rien ne vous empêche de mettre le cap sur Magog pour vous prélasser au bord du lac Memphrémagog.

D'habitude, il est plus facile d'y trouver une place pour garer votre véhicule que dans le parc national.

Moins sauvages, la plage des Cantons et celle de la Pointe- Merry n'ont pas moins leur attrait, ne fût-ce que leur point de vue sur l'immensité du lac Memphrémagog qui s'étire sur plus de 40 km. Et là comme dans le parc, c'est toujours plaisant de faire un petit tour de pédalo.

La région de Magog-Orford offre également plusieurs solutions au manque de places dans les terrains de camping du parc national: gîtes touristiques, motels, chalets. Le bureau d'information touristique Memphrémagog tient à jour les disponibilités pour l'hébergement. C'est bon à savoir.


D'autres pistes, d'autres suggestions

    Rivière des Mille-Îles: destination poissons
    Réputé pour ses excursions en kayak ou en canot, le parc de la Rivière-des-Mille-Îles, à Laval, vient de mettre sur pied un forfait «Pêche clé en main». Je viens tout juste d'en faire l'essai et je suis franchement étonné. Ils ont pensé à tout. L'équipement est fourni, dont un coffret par espèce de poisson (brochet, achigan, doré et perchaude).

    Munie d'un moteur électrique, la chaloupe Pélican de 10 pieds de long s'avère vraiment confortable avec ses deux sièges pivotants. L'expertise du parc en interprétation de la nature a permis, entre autres, de faire des fiches d'information sur les poissons. Même un novice apprend vite à connaître les espèces de la rivière.

    On peut aller au parc en partance du métro Cartier, puis en prenant l'autobus 73.

    Parc: 450-622-1020, www.parc-milleiles.qc.ca


     
    Tous les textes Québec

À la une
    [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]