Sarah Bergeron-Ouellet
Agence QMI

Cinq pays où on peut camper gratuitement

Cinq pays où on peut camper gratuitement

Photo Fotolia

Sarah Bergeron-Ouellet

Si l'idée de dormir tout seul sous les étoiles vous fait rêver ou que vous souhaitez faire un voyage de camping à très petit budget, sachez qu'il existe des pays où il est légal et peu compliqué de camper (presque) n'importe où dans la nature, sans dépenser un sou.

Évidemment, il faut suivre les règles propres à chaque pays et prendre ses responsabilités: pas question de laisser des traces de son passage et d'abîmer l'environnement.

Voici cinq destinations particulièrement accueillantes pour les campeurs aventuriers:

1. La Norvège

Rivages, forêts, montagnes, tourbières... En vertu du droit d'accès à la nature [right to roam:https://www.visitnorway.com/plan-your-trip/travel-tips-a-z/right-of-access/], il est légal de camper pratiquement n'importe où en Norvège, à condition de demeurer à 150 m de l'habitation la plus proche et de ne pas être sur un terrain cultivé ou aménagé. Cela s'applique aux tentes, mais aussi aux VR. Envie de camper plus de deux nuits au même endroit? Il faut demander la permission au propriétaire des lieux, à moins d'être dans une région très isolée.

2. La Suède

Le même principe d'accès à la nature s'applique en Suède qui autorise tout le monde à se promener à pied, à vélo ou en ski, ainsi qu'à planter sa tente sur n'importe quel terrain, à l'exception des terres privées ou cultivées. Il faut demeurer à 70 m des maisons habitées et, évidemment, respecter les interdictions locales. Infos: https://visitsweden.com/about-the-right-of-public-access/

3. La Nouvelle-Zélande

Le free camping ou freedom camping est légal sur les terres publiques de la Nouvelle-Zélande. Il existe plus de 500 endroits désignés, avec peu ou pas de services, où vous pourrez passer la nuit gratuitement dans votre VR ou votre tente, en pleine nature. Chacun de ces sites a ses propres règles. L'application Campermate (https://www.campermate.co.nz) est recommandée pour s'y retrouver. Infos: https://www.newzealand.com/in/feature/free-camping/

4. L'Écosse

Il est légal de faire du informal camping en Écosse si c'est en petit groupe, avec de l'équipement léger, et si on passe deux ou trois nuits seulement au même endroit. Il faut éviter les lieux historiques, la proximité des habitations ou des routes, les champs où paissent les animaux et certains parcs nationaux, où ce type de camping sauvage a été interdit. Détails et règles ici: https://www.outdooraccess-scotland.scot/Practical-guide/public/camping.

5. Les États-Unis

Le saviez-vous? Chez nos voisins, il est possible de camper légalement et gratuitement en dehors des sites de camping aménagés, en tente ou en VR, sur les terrains qui sont gérés par le U.S. Forest Service ou le Bureau of Land Management. Ça nous donne beaucoup de choix - incluant la Nouvelle-Angleterre, tout près d'ici! - L'expression utilisée est «dispersed camping». Vous trouverez conseils et règlements en ligne, selon l'endroit que vous voulez visiter. https://www.fs.fed.us/visit/destinations et https://www.blm.gov/visit

  • Pour des conseils sur le camping sauvage et les règles de base ici.


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos