AFP

Éruption d'un volcan en Alaska: le trafic aérien détourné

Éruption d'un volcan en Alaska: le trafic aérien détourné

Ce volcan est l'un des plus actifs de l'archipel.Photo Reuters

Le volcan Pavlof dans les îles aléoutiennes en Alaska est entré en éruption dimanche soir, projetant des cendres jusqu'à 6000 mètres d'altitude, ce qui a conduit l'Institut américain de géophysique à émettre un bulletin pour le trafic aérien qui doit éviter cette zone.

Situé à 965 km au sud-ouest d'Anchorage, ce volcan, l'un des plus actifs de l'archipel des îles volcaniques des aléoutiennes, a déjà connu quarante autres éruptions, selon l'USGS. Il est constamment surveillé par les scientifiques de l'Alaska Volcano Observatory (AVO).

La plupart des volcans en Alaska sont loin des zones habitées mais le trafic aérien au-dessus des îles aléoutiennes entre l'Amérique du nord et l'Asie représente de 20 000 à 30 000 passagers par jour plus le fret, précise l'USGS.

La dernière éruption du volcan Pavlof a déclenché l'alerte «rouge», la plus élevée des quatre niveaux de l'AVO.

Avant dimanche, la dernière grande éruption de ce volcan remontait à novembre 2014 et avait consisté en trois explosions séparées, la plus puissante projetant des cendres jusqu'à 9000 mètres d'altitude.

Une série d'éruptions s'étaient déjà produites entre mai et juillet 2013 et ce après une période de calme de six ans.

L'Alaska compte 52 volcans actifs dont 28 sont surveillés avec des instruments au sol. Depuis 1760, 30 volcans d'Alaska ont eu plus de 240 éruptions confirmées, soit environ une par an en moyenne.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos