Agence QMI

Un projet de tour d'observation à Bécancour

La Ville de Bécancour, dans le Centre-du-Québec, s'apprête à élever ce qui deviendra un monument phare du quai du secteur de Sainte-Angèle-de-Laval sur le fleuve St-Laurent: une tour surmontée d'un observatoire.

La structure en bois aura une hauteur de 50 pieds, l'équivalent d'un édifice de quatre étages.
Le groupe de citoyens qui en a pensé le concept architectural s'est largement inspiré des aménagements réalisés sur la promenade Samuel-De Champlain, à Québec.

«La tour présentera un caractère de visibilité», a expliqué mercredi le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois.

«Elle présentera aussi un caractère de réunion de tous les secteurs de la ville», a-t-il ajouté.

En guise de provocation amicale à Trois-Rivières, qui est située juste en face, l'identification de Bécancour en grosses lettres apparaîtra à la verticale sur la façade de la tour.

Trois-Rivières s'apprête elle aussi à s'identifier avec des lettres géantes sur la face du côté-fleuve de l'amphithéâtre Cogéco.

«On fera la contreface de Trois-Rivières», a observé le maire de Bécancour.

L'appel d'offres pour la construction de la tour vient d'être publié. On évalue son coût de réalisation à 325 000 $. Pour obtenir du financement, Bécancour s'est notamment tournée vers le fonds de 30 millions $ disponible dans le cadre du volet touristique de la Stratégie maritime du Québec.

Le quai de Sainte-Angèle-de-Laval, sur lequel Bécancour réalise des aménagements touristiques, appartient à l'Administration portuaire de Trois-Rivières. Des discussions sont en cours pour s'assurer que cette construction convienne à ce type de structure.

Le quai de Sainte-Angèle-de-Laval n'est plus utilisé à ses fins originelles depuis l'interruption du service de traversier vers Trois-Rivières, en 1967, à l'occasion de l'ouverture du pont Laviolette.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos