Cassandre Forcier-Martin
Agence QMI

Petits poissons des chenaux: une saison à oublier

Cassandre Forcier-Martin

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE - Une saison historique à oublier. Moins de cabanes, beaucoup d'annulations. C'est du jamais vu pour la pourvoirie JP Hivon installée sur la rivière depuis près de 80 ans.

«Comme ça, oui! On a déjà eu des années difficiles, mais, là, l'achalandage n'est pas là. Ça va être ordinaire comme saison», explique M. Hivon.

Certains pourvoyeurs n'arrivent pas à couvrir les frais cette année. Pour les autres, il n'est même pas question de parler de profit.

«En partant beaucoup plus tard, c'est déjà des pertes. Plus l'autre bout qu'on a fait est en perte. Habituellement, j'ai 50 cabanes, mais là on en a 24. On ne couvrira pas les frais», lance un autre pourvoyeur.

Avant même l'arrivée du premier client, chaque pourvoyeur débourse environ 15 000 $ en permis et entretien de toutes sortes. Avec 40 ou 50 % de revenus en moins cette année, les pertes se chiffrent à près de 3 millions $.

«C'est beaucoup de dépenses avec les mêmes installations, mais pour une demi-année», explique le président de l'Association des pourvoyeurs de pêche aux petits poissons des chenaux, Steve Massicotte.

L'Association espérait pouvoir prolonger la saison pour tenter de diminuer les pertes, mais le poisson a déjà commencé à quitter le site. La saison devra se terminer comme prévu le 14 février.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos