Émilie Vallée
Agence QMI

Pêche aux petits poissons des chenaux: préparatifs au ralenti

Émilie Vallée

SAINTE-ANNE-DE-LA-PÉRADE - On se croirait presque au printemps en plein mois de janvier: le temps doux inquiète les pourvoyeurs de Sainte-Anne-de-la-Pérade, en Mauricie, où la pêche aux poulamons doit débuter sous peu.

«C'est triste un peu, mais c'est la nature et on n'y peut rien. Les installations sont un peu au ralenti parce que là, on annonce de la pluie en fin de semaine et on veut rester prudent», a expliqué Mario Leduc, pourvoyeur.

Avec la pluie annoncée en fin de semaine, ils ne prennent aucune chance. Les voitures ne sont pas admises sur la rivière. Le cours d'eau est d'ailleurs presque désert. Seulement 60 cabanes sur 600 sont installées.

Certains ont tout de même commencé à pêcher. Sur le lac St-Pierre quelques cabanes sont déjà installées, mais on reste quand même prudent.

«On est capable de pêcher. On va reconduire les gens avec un petit quatre roues très léger», a affirmé Denis St-Pierre, pourvoyeur.

Un autre pourvoyeur préfère pour sa part attendre à la semaine prochaine.

«On a pas le choix d'attendre, a dit Claude Desaulniers. On ne peut pas dire aux gens que c'est bon quand c'est pas bon. La rivière est plus sécuritaire, mais sur le fleuve, la glace a juste six pouces. C'est une année à oublier.»

Chose certaine, tous suivent avec attention les prédictions météorologiques.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos