Les touristes souvent en contradiction avec leurs principes

Étude - Les touristes souvent en contradiction avec leurs principes

La Thaïlande tente même les personnes qui se disent opposées aux destinations où se pratique le tourisme sexuel.Photo AFP

Les Français n'arrivent pas toujours à accorder leurs grands principes de vie et le choix de leur destination de vacances. C'est du moins ce qui ressort d'une étude réalisée par OpinionWay pour Evaneos.com, publiée lundi 11 février.

32% des Français indiquent choisir une destination en fonction de leurs valeurs personnelles contre 42% qui n'y prêtent pas ou peu d'intérêt.

72% des sondés n'aimeraient pas aller dans un pays où il existe du tourisme sexuel. Pourtant, près d'une personne sur deux (47%) aimerait se rendre en Thaïlande un jour.

Plus de huit personnes sur dix (81%) craignent de se rendre dans un pays qui sort d'une révolution politique ou qui connaît une situation instable. Là encore, les sondés sont en contradiction avec leur volonté. 49% aimeraient aller à Cuba, 39% en Tunisie et 35% en Égypte.

68% affirment aussi qu'ils n'iraient pas dans un pays où les enfants travaillent. Or, la Birmanie tente 51% des personnes interrogées et la Thaïlande 47%.

«Très souvent les voyageurs ont une perception stéréotypée d'une destination, c'est dû à une méconnaissance de sa situation locale ou à des images standardisées véhiculées par les opérateurs traditionnels», souligne Éric La Bonnardière, cofondateur d'Evaneos.com, site qui propose de mettre les Français en relation avec 170 agences locales réparties dans plus de cent pays.

Cette étude a été réalisée par OpinionWay du 16 au 18 janvier derniers, auprès d'un échantillon représentatif de 1 001 personnes, selon la méthode des quotas.


Vidéos

Photos