Haïti: un appel au tourisme solidaire

Nouveaux forfaits vacances - Haïti: un appel au tourisme solidaire

Une plage de l'Île à Vache, HaïtiPhoto: Lise Giguère / Agence QMI

Sarah Bergeron-Ouellet

«Il faut donner à Haïti une chance», a déclaré ministre du Tourisme en Haïti, Stéphanie Balmir Villedrouin, lors du lancement officiel du nouveau forfait vacances en Haïti de Vacances Transat, mardi, à Montréal.

Dévoilé à la mi-décembre, le nouveau forfait du voyagiste - qui propose un séjour d'une semaine à Port-au-Prince ou Piéton-Ville et sur la côte des Arcadins - suscite beaucoup d'espoir pour la relance du tourisme en Haïti.

«C'est le début de toute une matérialisation de près d'un an et demi de travail», a dit la ministre Villedrouin, qui souhaite ardemment replacer Haïti sur la carte touristique, considérant le tourisme comme l'un des leviers de la reprise économique du pays.

Changer les perceptions

Mais avant de voir arriver des masses de voyageurs québécois dans les rues de Port-au-Prince ou sur les plages blanches de la côte, il faudra changer la perception qu'ont les gens de son pays, a avoué la ministre haïtienne du tourisme.

Le forfait concocté par Transat et ses partenaires en Haïti a justement pour but d'y contribuer. Car s'il met de l'avant les beautés naturelles du pays, comme ses montagnes et ses plages, il mise surtout sur la culture et sur les rencontres, a expliqué la directrice générale de Transat Tours Canada, Annick Guérard. Le séjour, avec ses excursions culturelles et communautaires, offrira une expérience «humaine», «réelle» et «authentique», a-t-elle précisé.

Quant à la question de la sécurité pour les touristes en Haïti, la réponse de la directrice a été rassurante: «Quand on l'offre, c'est que c'est sécuritaire.»

Une façon de soutenir autrement

Prendre part à ce type de forfait vacances en Haïti est aussi une façon réelle de soutenir l'économie et la population, a par ailleurs insisté la ministre Villedrouin, puisque l'on peut consommer un produit au lieu d'envoyer simplement de l'argent. Elle voit dans cette nouvelle offre une façon de promouvoir un «authentique tourisme solidaire».

Ce concept semble interpeller les Québécois. «Les gens veulent aider Haïti», a constaté Annick Guérard, directrice générale de Transat Tours suite au lancement de ce forfait, qui ne figure pourtant même pas encore officiellement au catalogue. «On a été inondé de messages», a-t-elle raconté, tant des gens d'affaires, des médias, de la communauté haïtienne que de voyageurs curieux. Un enthousiasme qui témoigne de la «relation particulière entre le Québec et Haïti».

Le premier voyage de la saison, auquel il est encore possible de prendre part, se déroulera donc à compter du 23 janvier prochain. Durant la saison hivernale, un départ par mois est prévu, avec 30 places disponibles pour chacun des voyages, qui sont offerts à partir de 1399$ plus taxes.

Et si le nouveau forfait s'adresse à tous les touristes désirant soutenir ou faire l'expérience d'Haïti, il s'adresse aussi beaucoup à la population d'origine haïtienne du Québec qui voudrait découvrir ou redécouvrir le pays. La ministre Stéphanie Balmir Villedrouin a d'ailleurs lancé une invitation claire et enthousiaste à ses compatriotes présents au lancement ainsi qu'à toute la diaspora: «Vous devriez être les premiers clients de cette offre.»

***

Le forfait en bref

  • Séjour d'une semaine combinant Port-au-Prince ou Piéton-Ville et les plages de la côte des Arcadins
  • Choix entre huit hôtels au total (de 3 étoiles et demie à 4 étoiles)
  • Parmi les activités proposées: musée du Panthéon national haïtien, spectacle musical à Port-au-Prince, visite du village d'artisans de Noailles et d'une plantation de canne à sucre historique, plage, sports nautiques, activités dans des communautés
  • Prix: à partir de 1399$ plus taxes selon les hôtels choisis. Inclus : vols, hébergement, deux repas par jour et plusieurs excursions

Vidéos

Photos