Propreté douteuse des chambres d'hôtel canadiennes

Enquête - Propreté douteuse des chambres d'hôtel canadiennes

Photo Fotolia

Une enquête menée par la chaîne CBC et une équipe de microbiologistes a révélé samedi que les chambres d'hôtel de trois grandes villes au Canada étaient d'une propreté douteuse.

«En regardant les détails, j'ai été stupéfait de voir à quel point la situation était mauvaise, même dans les hôtels chics», a raconté le microbiologiste responsable de l'enquête Keith Warriner, de l'université de Guelph, en Ontario, sur CBC.

Des coliformes (bactéries d'origine fécale) et des bactéries résistantes aux antibiotiques (pénicilline) ont été trouvés.

«Cela ne signifie pas que ce soit pathogène et que vous allez être malade», a nuancé Keith Warriner.

Plus de 810 échantillons ont été prélevés notamment sur le couvre-lit, la télécommande, le siège des toilettes, le lavabo et le robinet dans 54 chambres de 18 hôtels.

Alertés par cette enquête, les six grandes chaînes d'hôtel testées ont réagi en assurant avoir pris des mesures pour améliorer l'hygiène dans les chambres.

Pour mener cette enquête, des caméras cachées ont aussi été placées dans les chambres pour surveiller les techniques de nettoyage des femmes de ménage.

Les vidéos montrent une femme de ménage utilisant la brosse des toilettes pour nettoyer le lavabo et un même chiffon pour essuyer le siège des toilette et le robinet.

Un globe-trotter interrogé par CBC recommande aux voyageurs de demander à voir sa chambre avant de payer, de ne pas marcher pieds nus sur la moquette, de nettoyer les poignées de porte, de ne pas poser sa valise par terre mais fermée sur une chaise et de se laver les mains.


Vidéos

Photos