Agence QMI

Grève chez Air Canada: projet de loi débattu jeudi

Grève chez Air Canada: projet de loi débattu jeudi

À l'aéroport international d'Edmonton© AMBER BRACKEN/EDMONTON SUN/AGENCE QMI

Le projet de loi présenté par le gouvernement conservateur, afin de forcer le retour au travail des employés du service à la clientèle d’Air Canada sera débattu jeudi à la Chambre des Communes.

«Le gouvernement du Canada est préoccupé par les effets d’un arrêt de travail sur la fragile reprise économique et sur les Canadiens pendant cette période où beaucoup de gens voyagent», a affirmé la ministre du Travail, Lisa Raitt pour justifier la présentation d’une loi pour mettre fin à la grève des 3800 employés à l’enregistrement et des centres téléphoniques.

Cette décision du gouvernement fédéral a semé l’ire du syndicat des employés en grève d’Air Canada

« La vitesse à laquelle ce projet de loi est présenté laisse entrevoir une collusion entre les conservateurs et Air Canada, afin d’empêcher les travailleurs d’exercer leurs droits », a dit Ken Lewenza, président national des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA).

Le débrayage a commencé mardi chez Air Canada.

« Il s’agit d’un dangereux précédent de la part du gouvernement qui s’immisce dans les négociations de travail d’employés travaillant pour une entreprise privée, qui a les profits comme objectif », a ajouté le président des TCA.

La direction de l’entreprise aérienne exige plusieurs concessions qui augmenteraient la charge de travail, réduiraient les assurances santé et affecteraient le régime de retraite.

La ministre Raitt a toutefois affirmé que l’échec des négociations ne lui a pas donné le choix, puisqu’elle dit agir dans « l’intérêt public ».

Le débrayage a entraîné quelques annulations de vols et des dizaines de retards.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos