Montréal à vélo: d'un marché à l'autre (suite)

Montréal

Bixis, Montréal © Tourisme Montréal

Extrait du guide Ulysse Balades à vélo à Montréal

Marché Maisonneuve
Plus à l’est se trouve le marché Maisonneuve, tout à la fois un marché vibrant et un témoin privilégié de l’histoire. Autrefois ville indépendante, la cité de Maisonneuve est née en 1883 du désir de créer dans l’est un Westmount francophone. Les notables qui menaient la cité ont fait ériger le marché Maisonneuve, en plus de tracer l’avenue Morgan directement dans son axe. Ils ne manquaient pas d’ambition pour la large artère, qu’ils voulaient voir devenir l’équivalent montréalais de l’avenue des Champs-Élysées… Les rêves de grandeur acculèrent leur cité idéale à la ruine, et Maisonneuve fut annexée à Montréal en 1918.

L’ancien marché abrite aujourd’hui un centre communautaire et sportif. Depuis 1995, les commerces et les étals logent ainsi dans un nouveau bâtiment, attenant, qui n’a pas la prestance de son prédécesseur. Si les commerces qui s’y trouvent sont moins intéressants et moins nombreux qu’aux marchés Jean-Talon et Atwater, le marché Maisonneuve reste tout de même un incontournable, simplement pour la beauté de la place du Marché et pour celle de l’avenue Morgan.

Descendez l’avenue Morgan jusqu’au bout.

À la fin de la large avenue Morgan, au coin de la rue Sainte-Catherine, se trouve le Théâtre Denise-Pelletier. L’ancien cinéma Granada a été reconverti en salle de théâtre en 1977, et porte désormais le nom de l’une des grandes comédiennes de la Révolution tranquille, morte prématurément. Le parc Morgan, a quant à lui été aménagé en 1933 à l’emplacement de la maison de campagne d’Henry Morgan, propriétaire des magasins du même nom. Du chalet, au centre, on peut contempler une étrange perspective où le marché Maisonneuve se superpose à l’énorme silhouette du Stade olympique.

Traversez le parc et prenez à droite la piste cyclable qui longe la rue Notre-Dame. Roulez un peu plus de 6 km sur cette piste qui emprunte plus loin le boulevard René-Lévesque.

En tournant à gauche dans la rue Berri, vous entrez progressivement dans le Vieux-Montréal, que vous allez traverser pour aller dans l’ouest de la ville.

Rue Berri, prenez la piste à gauche. Au bout, rue de la Commune, prenez à droite et suivez toujours la piste. Faites environ 2 km, jusqu’à un petit pont que vous devez traverser tout en suivant la piste. Quelque 500 m plus loin, la piste se sépare en deux: prenez à droite. Vous longerez bientôt le canal de Lachine.

La piste du canal de Lachine est sûrement l’une des plus belles à Montréal, et certainement l’une des plus utilisées. Elle est fort appréciée car elle permet de se rendre dans le Sud-Ouest directement tout en évitant la congestion automobile, en plus de longer le très paisible canal.

Comptez un peu plus de 2 km avant d’arriver à une passerelle qui enjambe le canal: vous saurez que c’est la bonne car elle se trouve juste devant le marché Atwater et sa tour.

Marché Atwater
Le marché Atwater a la réputation d’être chic et cher. Mais selon ses habitués, on y trouve des produits rares et exotiques qui valent amplement leur pesant d’or. Atwater est en fait devenu l’éden de plusieurs amateurs de cuisine. Ses boucheries attirent des clients des quatre coins de la ville. Sa poissonnerie est célèbre. Ses légumes sont coûteux mais, selon des inconditionnels, ils sont plus beaux que ceux du marché Jean-Talon... Le marché attire ainsi une clientèle bigarrée, venant en partie de Westmount qui n’est pas très loin, et des quartiers limitrophes plus populaires: Saint-Henri, la Petite-Bourgogne et Pointe-Saint-Charles.

Le marché a été construit en 1932 dans le cadre des programmes de création d’emplois de la Crise (1929). Il s’agit d’une élégante réalisation Art déco. Sa tour caractéristique a abrité les logements du concierge et du gérant jusqu’en 1970. Des marchands sont installés à l’intérieur des murs, mais des étals sont alignés devant la façade du bâtiment durant l’été.

C’est ici que se termine cette tournée des marchés montréalais. À quelques coups de pédales du marché se trouvent d’ailleurs plusieurs tables, des plus banales aux plus courues, pour celui qui aurait un creux après avoir vu tant d’étals.

La station de métro Lionel-Groulx, à l’angle de l’avenue Atwater et de la rue Saint-Jacques, est la plus proche.






Vidéos

Photos