Sarah Bergeron-Ouellet
Canoë

Un chic week-end à Baie-Saint-Paul

Un week-end à Baie-Saint-Paul

Voir en plein écran

Sarah Bergeron-Ouellet

Dernière mise à jour: 08-04-2016 | 15h00

Situé au cœur de Baie-Saint-Paul, entre le centre-ville et les champs, Le Germain Charlevoix fait partie de ces hôtels que l'on peut facilement considérer comme des destinations à part entière.

Ouvert en 2012 sous le nom de La Ferme et géré par le groupe Germain depuis 2015, il a été construit sur le terrain de l'ancienne ferme des Petites Franciscaines de Marie. Dans ses cinq pavillons à l'allure contemporaine, l'établissement cache 145 chambres au charme chic et rustique dont le design a été plusieurs fois primé. On y découvre aussi un spa, une piscine extérieure, une galerie d'art, deux restaurants, un marché estival et... une gare.

Voici nos suggestions pour un week-end combinant détente à l'hôtel, gourmandises et découvertes régionales.

Quoi faire

Prendre le train le long de l'eau

Charlevoix a son train, le saviez-vous? Il relie Québec à La Malbaie, en longeant le fleuve Saint-Laurent sur 125 km. Le train fait plusieurs haltes, dont une à Baie-Saint-Paul et c'est directement au Germain Charlevoix qu'il s'arrête. L'hôtel est bel et bien doublé d'une gare, qui est située tout près de la place publique où se tient un marché tous les dimanches d'été. De juin à octobre, le train de Charlevoix effectue trois départs par jour dans chaque direction. L'aller-retour Québec-Baie-Saint-Paul coûte 69,95 $ par adulte.

reseaucharlevoix.com

Explorer Baie-Saint-Paul

Il faut prendre le temps de découvrir le village de Baie-Saint-Paul, connu pour ses maisons patrimoniales et ses galeries d'art. On se rend entre autres sur la rue Saint-Jean-Baptiste pour flâner dans les cafés, boutiques ou chocolateries. On va aussi sur le quai au bout de la rue Sainte-Anne pour admirer la baie Saint-Paul d'un côté, et les montagnes de l'autre.

www.tourisme-charlevoix.com

Prendre l'air au Massif

Incontournable station de Charlevoix, le Massif de Petite-Rivière-Saint-François n'a pas besoin de longues présentations. On aime s'y rendre en hiver pour le ski alpin avec vue plongeante sur le fleuve Saint-Laurent, pour une originale descente en luge de 7,5 km ou encore pour le ski de fond ou la raquette sur le sentier des Caps. En été, on s'offre des randonnées en hauteur et en nature.

www.lemassif.com

Relaxer au Spa du Verger

Quoi de mieux qu'une séance au spa après une journée au grand air? Outre des massages et des soins esthétiques, le Spa du Verger du Germain Charlevoix propose une expérience thermale (sauna, bain vapeur, bassin froid...) qui se démarque surtout par son grand bassin chaud extérieur donnant sur les paisibles champs environnants.

Où se régaler

Les Labours

Vous voulez découvrir les saveurs de Charlevoix? Le saumon du Fumoir Saint-Antoine, le foie gras de La Ferme Basque, l'omble de Pisciculture Charlevoix, l'agneau et les légumes frais des environs? Les plats concoctés par le chef Sylvain Dervieux au restaurant Les Labours du Germain Charlevoix sont là pour leur faire honneur. Ici, le menu évolue au fil des saisons et de l'arrivage des produits. Si on est seul ou à deux, on réserve une place au comptoir pour avoir vue sur la cuisine, au centre du restaurant. (Entrée à partir de 9 $, plat principal à partir de 27 $.)

Le Bercail

Coeur de l'hôtel avec son foyer, ses sofas, son bar et sa terrasse, Le Bercail est l'endroit où prendre une bière de Charlevoix, un verre de bulles ou une petite bouchée. Ici aussi, le menu fait la part belle aux produits régionaux, que ce soit dans les pizzas, les tartares ou les salades.
(Pizza à 12 $ et plus.)

Ah la vache!

Pour un souper hors de l'hôtel, on se rend sur la rue Saint-Jean-Baptiste, au microbistro Ah la vache!, ouvert au début 2016. Les habitués de Baie-Saint-Paul reconnaîtront derrière les fourneaux l'ancien propriétaire de l'auberge Aux Portes du Soleil, le Suisse Nicolas Bellon. Dans son restaurant d'une quinzaine de places, il offre fondue au fromage et raclette dans une ambiance particulièrement amicale. Le menu compte quelques autres options suisses, comme la saucisse au chou vaudois et son papet. Réservez tôt: même les chefs et artisans gourmets du coin s'y donnent rendez-vous! (À partir de 30 $, taxes et service inclus; apportez votre alcool.)

www.restobaiestpaul.com

Où dormir

Dans le Clos

Chacun des cinq pavillons du Germain Charlevoix porte un nom lié au passé des lieux. Notre coup de cœur? Le Clos, appelé ainsi en l'honneur des religieuses qui vivaient autrefois sur le site. Comme un cloître, le pavillon du Clos a sa propre cour intérieure, de même qu'un petit salon commun. Particulièrement lumineuses, ses chambres ont des murs de bois blancs, un lit immaculé et une grande baignoire. Dans celles du deuxième étage, les hauts plafonds ajoutent beaucoup de cachet.

Dans la Basse-Cour, la Bergerie, le Moulin ou la Gare

Les autres pavillons aussi ont un charme et un design particuliers. Les studios de la Basse-Cour cachent des portes de grange et des tables en forme de cochon, par exemple, alors que les chambres-dortoirs de la Gare proposent quatre petits lits escamotables. Toutes les chambres offrent des couettes en duvet d'oie, des oreillers en plumes et sont agrémentées d'objets d'artistes ou artisans québécois. À partir de 199 $ pour une chambre, de 319 $ pour un loft.

www.legermainhotels.com/fr/charlevoix (à noter: les chambres présentées par type et non par pavillon)

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos