Véronique Leduc
Agence QMI

Un week-end en Montérégie

Montérégie - Un week-end en Montérégie

Le centre-ville de Salaberry-de-Valleyfied.Photos Véronique Leduc / Agence QMI

Véronique Leduc

Dernière mise à jour: 09-09-2015 | 12h49

À moins d'une heure de Montréal, Salaberry-de-Valleyfield est une île de la Montérégie qui, grâce à sa proximité avec l'eau, ses nombreuses pistes cyclables et ses jolies terrasses, réussit à rapidement nous faire sentir en vacances. Parfait pour un week-end loin du quotidien.

Quoi faire?

Découvrir l'histoire de la ville au MUSO

L'exposition permanente du Musée de Société des Deux-Rives (MUSO) est un excellent point de départ à un séjour à Valleyfield puisque l'histoire de la Montreal Cotton Company qui y est racontée fait partie intégrante de la ville. Dans le musée installé dans l'ancienne Église Unie, on comprend que l'usine de coton qui s'est implantée à Valleyfield en 1873 a marqué l'histoire de la ville, de la région et même du Québec. Dans la pièce voisine, on découvre les monstres marins du monde entier jusqu'au 1er décembre, moment où une prochaine exposition temporaire prendra la place.

www.lemuso.com

Flâner dans le parc Sauvé et sur la rue Victoria

Si on en est à une première visite, pour sentir le pouls de la ville, il faut commencer l'exploration par une balade d'une trentaine de minutes dans le parc Sauvé, où on longe la baie Saint-François, pour revenir par la rue commerçante, Victoria. D'abord la verdure, les bateaux amarrés à quai, les plaisanciers qui prennent un verre près de leur embarcation, les enfants qui jouent, et au bout du parc, la deuxième plus grosse marina du Québec. Au retour, sur Victoria, on croisera les terrasses, les petits commerces et les beaux bâtiments historiques en bordure du canal.

Explorer la région sur deux roues

Si la Montérégie est reconnue pour ses nombreux circuits cyclables, la région du Suroît, n'est pas en reste avec 150 kilomètres de pistes dont 107 sont asphaltés. À partir de Valleyfield, on a accès à plusieurs circuits, dont des boucles de 15, 50 ou 65 kilomètres, presque toujours en bordure d'eau. Pour ajouter au plaisir, afin de traverser les cours d'eau et rejoindre différents tronçons, il faut parfois emprunter la navette des canaux. Dans un bateau-mouche, pendant des trajets de 45 minutes, on en profite pour observer les paysages et prendre une pause bien méritée. Attention, il faut voir les horaires avant le départ!

Pas de vélo? Pas de problème! Pour profiter des circuits offerts sans s'en faire, Tourisme Suroît offre en nouveauté cet été et jusqu'au 31 août le forfait Découverte fluviale à vélo qui inclut un souper, une nuitée à l'hôtel, un petit déjeuner, l'accès aux navettes et la location de vélo à partir de 159 $ par personne.

www.tellementvelo.com et www.plazavalleyfield.com



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos