Véronique Leduc
Agence QMI

Découvrir Montréal en scooter électrique

Montréal - Découvrir Montréal en scooter électrique

À Montréal, le restaurant Grumman 78Photos Véronique Leduc - Agence QMI

Véronique Leduc

Dernière mise à jour: 03-06-2013 | 15h06

J'habite Montréal et je crois bien connaître ses secrets, mais en arpentant les rues en scooter électrique en compagnie d'une guide spécialisée, on aurait juré que la ville était différente.

Nous avions au préalable réservé notre place et choisi le type de tour que l'on désirait faire. Arrivées chez Dyad, entreprise de tours guidés et de location de scooters, on enfile donc simplement un casque, puis on fait quelques exercices de manœuvres autour du local situé sur la partie piétonne de la rue Prince-Arthur. Parce que je n'ai jamais conduit de scooter de ma vie, je me sens plutôt incertaine, mais la guide assure que dans quelques minutes, je me sentirai à l'aise. Et elle a raison: quelques kilomètres plus loin, en direction ouest sur la rue Sherbrooke, je prends de l'assurance.

Montréal sous un nouvel angle

En route vers le quartier Saint-Henri, les gens nous sourient, les passants nous arrêtent: notre engin silencieux à batterie intrigue.

Puis, Carrie MacPherson, nouvellement guide chez Dyad (photo), nous fait découvrir ses coups de cœur culturels et gourmands. Blogueuse branchée, cette dernière sait dénicher les coins secrets, les nouveautés et les perles rares à travers la ville.

Ainsi, elle nous fait découvrir sa galerie d'art préférée, la Parisian Laundry, sur Saint-Antoine Ouest, puis une jolie église où se tiennent depuis 30 ans des encans, de même qu'une piste cyclable peu connue, sous un tunnel d'arbres, installée à même un ancien chemin de fer. Puis, nous roulons jusqu'à deux de ses coups de cœur gourmands: le restaurant Grumman 78, installé dans un curieux local semblable à un garage, puis Léché Desserts, une boutique de beignes tout simplement dé-li-cieux.

Après ces découvertes, nous rembarquons avec grand plaisir sur nos scooters électriques (on prend vite goût à les conduire!) et longeons le canal Lachine par la piste cyclable, direction le Vieux-Montréal... jusque chez Carrie!

«Quand je voyage, j'ai toujours envie de fouiner dans les appartements: j'aime voir comment vivent les gens», explique-t-elle. C'est pour cette raison qu'elle entend inviter les visiteurs dans son appartement coquet quand le tour le permet. «Nous avons peu de guides, mais c'est la qualité et la passion qui compte», m'avait confié plus tôt Joëlle, la jeune propriétaire de Dyad. Voilà qui en est la preuve.

Différentes propositions

Les tours de Dyad peuvent être personnalisés, comme celui que nous avons expérimenté, mais on offre aussi des tours prédéfinis, conçus pour 10 personnes maximum, et portant par exemple sur les classiques de Montréal ou encore sur son «nightlife». Puis, chez Dyad, on peut aussi simplement louer un scooter électrique, un vélo électrique ou un vélo traditionnel afin de partir par soi-même à l'aventure.

Dyad propose depuis quelques années déjà cette façon nouvelle de (re)découvrir la ville, et qui rejoint une clientèle variée. «Nos tours et nos locations attirent autant les touristes que les Montréalais», m'avait assuré Joëlle. Et avec raison, puisque parcourir la ville sur deux roues, même lorsqu'on croit déjà la connaître, permet de jeter un regard tout nouveau sur Montréal.

 Infos:
- 89$ pour les tours prédéfinis d'une durée de 3h
- Location: à partir de 15$/heure pour les scooters
- Aucun permis n'est requis pour les 18 ans et plus.
- Les scooters roulent tant dans les rues que sur les pistes cyclables durant les tours.
- dyadcycles.com


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos