3 restos montréalais pour un tête-à-tête parfait

Montréal - 3 restos montréalais pour un tête-à-tête parfait

Extraits du guide Le Montréal gourmand Philippe Mollé, par Philippe Mollé

Extraits du guide Le Montréal gourmand Philippe Mollé, par Philippe Mollé

Né en France et installé au Québec depuis les années 1980, Philippe Mollé est un véritable globetrotteur de l'alimentation. Il est aujourd'hui conférencier, auteur de plusieurs ouvrages et actif au sein de journaux et émissions de radio. Il anime également sa propre émission de télévision à la chaîne Évasion, Les routes de Philippe. Voici trois suggestions de son cru pour déguster un bon repas en tête-à-tête à Montréal.

***

Carte Blanche

André Loiseau est un chef discret, mais il affiche avec son épouse une constance de bon restaurateur depuis 2006. Dans son restaurant, petit écrin à bijou, on aime le mélange de contemporain et d'urbain branché qui procure aux lieux une intimité des plus agréables.

La cuisine du chef Loiseau est conventionnelle et d'inspiration française, mais laisse une grande place aux produits locaux. Le foie gras de canard au torchon avec sa gelée d'érable mérite à lui seul le détour, tout comme les ris de veau poêlés au vinaigre de Xérès servis avec de petites olives farcies et croustillants de chorizo.

On propose en plus, dans une belle verrerie, des crus importés et disponibles au verre ou encore à la bouteille.

Le service est à l'égal de la cuisine, et la «patronne» veille au bon déroulement des choses dans ce petit resto bien sympathique qui allie le bon goût au plaisir des sens.

45 à 55$ (prix pour une personne, sans alcool et service)

Ouvert en soirée, du mardi au samedi ainsi que les jeudis et vendredis midis.

1159 rue Ontario Est, Montréal, 514-313-8019
www.restaurant-carteblanche.com

***

Le Piment Rouge

Le Piment Rouge fait dans le haut de gamme chinois. On y retrouve depuis toujours un décor feutré digne des Empereurs, un très joli bar, de splendides lustres de cristal, des pièces de collection uniques, des tables rondes et rectangulaires et une vaisselle, des ustensiles et des verres de qualité pour recevoir les magnifiques produits d'une cave primée par le réputé magazine Wine Spectator. Madame Mah est incontestablement une hôtesse hors pair, et elle démontre en permanence sa passion pour la grande cuisine chinoise.

Le menu change au gré des saisons et des voyages que Madame Mah effectue en Chine pour y piocher de nouvelles idées. La soupe de melon d'hiver aux crevettes, le homard aux haricots noirs et l'agneau de Gobi aux épices sont de pures merveilles, et les dim sum sont également à découvrir. Dommage que l'on ne serve pas encore le canard entier découpé à la table avec les gants blancs comme à Hong Kong. Le canard laqué, qui est ici servi à l'assiette avec galettes de riz, sauce et légumes, est néanmoins délicieux. Grande surprise pourtant, on sert ici l'une des meilleures crèmes brûlées de Montréal. Comme quoi la Chine s'ouvre désormais sur le monde, y compris celui de la gastronomie. Voilà sans aucun doute un grand restaurant chinois, qui avec délectation peut de plus vous servir en français.

60 à 75$ / table d'hôte le midi à 20$ (prix pour une personne, sans alcool et service)

Ouvert midi et soir tous les jours

1170 rue Peel, Montréal, 514-866-7816
www.lepimentrouge.com

***

La Chronique

Voici l'un des restaurants dont la cuisine est parmi les plus constantes dans le Grand Montréal. Ses propriétaires n'ont pas la grosse tête, et leur menu propose toujours des surprises des plus agréables. Dans ce lieu chaleureux qui ne manque pas d'ambiance, on pourrait se penser dans un café littéraire, avec en plus l'harmonie du beau et de la qualité. Des photos en noir et blanc prises par Marc De Canck, un des chefs-proprios, ornent les murs de la charmante salle à manger, où les tables rapprochées permettent quand même une belle intimité.

Les chefs revendiquent une cuisine du marché, fraîche, et surtout pleine de vérité. Pour cette raison, on propose à la clientèle des tables d'hôte différentes le midi et le soir. Il est vrai que, pour les habitués de la maison, la carte peut sembler restreinte, mais lorsqu'on cuisine à la minute, servir des plats frais est une garantie professionnelle.

Parmi les plats à découvrir en saison, citons d'abord le gibier et les champignons (et plus particulièrement la truffe noire du Périgord), mais aussi la morue noire, le flétan et, avant de partir, le fondant au chocolat Valrhona.

Le service est de qualité et jamais hautain, et la très belle carte des vins a su s'étoffer au fil des années. À signaler aussi, une belle carte d'eaux en bouteille.



50 à 60 $ (prix pour une personne, sans alcool et service)

Ouvert le soir du mardi au samedi et le midi du mardi au vendredi
Très grand choix de vins au verre

99 avenue Laurier Ouest, Montréal, 514-271-3095
www.lachronique.qc.ca


Vidéos

Photos