Le deuxième hiver du Village des neiges

Montréal - Le deuxième hiver du Village des neiges

 Photo Joël Lemay / Agence QMI

Véronique Leduc (texte et photos dans le texte)

Grandes arches blanches, longs corridors aux éclairages rouge et bleu, dômes de neige et planchers glacés: c'est un monde irréel que l'on trouve, depuis le 18 janvier, pour une deuxième année, au parc Jean-Drapeau, à Montréal.

Si le Village des neiges arborait un look inspiré de Montréal pour sa première édition, c'est King Kong, Broadway, la Statue de la Liberté et les taxis jaunes de New York qui font le décor des 15 suites cette année. Chacune a été sculptée par un artiste différent, certains venant de l'Europe ou des États-Unis. La visite des chambres en elle-même est une des attractions du site. Pendant la journée et une partie de la soirée, il est possible de payer le coût d'entrée et de parcourir les longs corridors pour découvrir les suites, toutes différentes et étonnantes. L'hôtel propose aussi 10 chambres standards plus simples.

Comparativement à l'an dernier, le Village des neiges, s'est raffiné: les chambres sont plus impressionnantes, les sculptures affichent plus de détails, les espaces communs tels que les terrasses extérieures, sont mieux pensés, la chapelle (où six mariages sont prévus cette année) est plus jolie, un dôme chauffé a été ajouté au village, une glissade de glace a été installée et la programmation est nettement plus complète.

«Nous avons observé ce qui avait posé problème, ou ce qui avait bien fonctionné l'an dernier et nous nous sommes ajustés», mentionne Carl Fugère, un des trois instigateurs du projet, au milieu de «son» village. Afin d'attirer des visiteurs tous les jours, et d'animer les invités de l'hôtel en tout temps, chaque soir d'ouverture offre désormais son animation. Par exemple, en plus des 5 à 7 et des soirées DJ au bar tous les week-ends, les gens peuvent se retrouver autour du bar à huitres les vendredis ou assister à des soirées d'humour sous le dôme chauffé les lundis. Les soirs de hockey, les parties sont diffusées sur un écran extérieur.

Restaurant de glace

Malheureusement, les améliorations se font plus timides au restaurant du Village des neiges où, comme l'an dernier, on sert en entrée une crème loin d'être chaude et un vin rouge presque gelé. Le plat proposé cette année au menu du soir, une cocotte de Cornouaille farcie aux champignons et morille sauce coq au vin, est bien, mais on ne peut en dire autant de l'option végétarienne. Bien sûr, les défis sont plus grands qu'à l'habitude dans un restaurant de neige, mais tout de même, pour 70$ le repas trois services, on espérerait mieux.

Un village unique

Même si le Village, qui a nécessité 55 millions de livres de neige, n'en est qu'à sa deuxième édition, il attire déjà des Américains, dont beaucoup de curieux de New York, et quelques Européens. Si un hôtel de glace existe depuis plusieurs années dans la région de Québec, le concept du Village de neige est unique en Amérique du Nord. Selon Carl Fugère, c'est cette unicité qui aidera le Village à conquérir, dans les prochaines années, une plus grande clientèle internationale. D'ailleurs, les installations montréalaises font déjà parler: CNN Travel a classé le village comme une des huit meilleures attractions hivernales à travers le monde.

La saison 2012 en chiffres

- 95 312 visiteurs
- 2059 nuitées à l'Hôtel de glace
-15 226 repas au restaurant de glace
- 68 employés
- 4 mariages

Ouvert du jeudi au lundi. www.villagedesneiges.com


Vidéos

Photos