Les Chalets enchantés: conte pour adultes

Mauricie

Le Loup propose une ambiance plus austère. © Courtoisie


Véronique Leduc | Canoe.ca | Collaboration spéciale

Dernière mise à jour: 15-03-2012 | 14h09

Dormir dans la chaumière du Petit Chaperon rouge, du Méchant Loup, de la grand-mère ou du chasseur, c'est ce qu'offrent les Chalets enchantés, surplombant la rivière St-Maurice, à Shawinigan.

Mireille Jean et Serge Champagne ont gardé leur cœur d'enfant et possèdent certainement un joli brin de folie: quand leur gîte a été acheté, ils ont décidé de construire eux-mêmes quatre petites cabanes de bois rond sur leur terrain montagneux situé à quelques minutes en voiture du centre-ville de Shawinigan.

«Dans notre gite, les chambres étaient chacune inspirées d'un thème différent, alors pour les chalets, nous avions envie de continuer à nous amuser en donnant à chacun sa personnalité», explique Serge Champagne.

Aussi sur Canoe.ca:
    Informations

Ainsi, chacun des petits refuges d'une ou deux pièces offre une ambiance et un décor bien à lui inspirés de son personnage. Dans le chalet Chaperon, la décoration est teintée de rouge et les fleurs y ont leur place; le Loup, de son côté, propose une ambiance plus austère faite de noir, de blanc et de coussins poilus; au chalet Mère-Grand, on retrouve une décoration de type vieillot alors que le Chasseur offre une ambiance plus rustique.

Bien qu'inspirés d'un conte, les Chalets enchantés sont conçus pour les adultes. Petits, avec un lit queen, une grande baignoire et chacun un spa extérieur disponible à l'année, les refuges ne peuvent accueillir que deux personnes et sont surtout pensés pour les séjours romantiques.

Confort et nature

Au milieu de la nature, chaque chalet offre une salle de bain complète, un téléviseur à écran plat, la radio, un foyer intérieur électrique, un barbecue, une cuisine de base bien équipée, des serviettes et la literie. «Au Québec, l'offre comprend surtout de grands chalets pour les groupes ou de petits refuges, mais sans facilités. C'est ce qui nous différencie: les chalets pour deux sont en pleine nature, mais offrent aussi tout le confort nécessaire», croit Serge Champagne.

Situés non loin de la route principale, les quatre Chalets enchantés, éloignés l'un de l'autre, sont en forêt et offrent une vue impressionnante sur la rivière Saint-Maurice. Pendant la saison froide, des sentiers de raquettes partent des chalets alors que pendant l'été, la randonnée, la pêche et la baignade sont possibles. Les raquettes, une luge et un canot sont inclus lors de la location.

***

Pour poursuivre sur la thématique des contes et légendes en Mauricie…

Le Duché de Bicolline

À Saint-Mathieu-du-Parc se trouve le plus vaste domaine dédié aux jeux de rôles en Amérique du Nord, avec un village de plus de 150 bâtiments créés sur mesure par amour du jeu. Sur place, on trouve une auberge médiévale et s'y tient, chaque été, la Grande Bataille, le plus grand événement du genre au pays. www.bicolline.org

Le Trou du Diable

À Shawinigan - «Portage» en atikamekw - la réputation de la microbrasserie Le Trou du Diable n'est plus à faire. Une ambiance chaleureuse, huit bières offertes en rotation sur une soixantaine brassées sur place, et une cuisine qui met de l'avant les produits du terroir. Mais attention, si la microbrasserie Le Trou du Diable est des plus accueillantes, il en est tout autrement du vrai Trou du Diable qui a donné son nom à l'endroit. Juste en face de la microbrasserie, dans la rivière Saint-Maurice, se trouve le Trou du diable duquel il ne faut surtout pas s'approcher. On dit que le diable lui-même aurait déjà englouti dans ce courant d'eau une jeune fille en peine d'amour qui errait par là. www.troududiable.com

Festival de contes et légendes des trois rivières

Connu à travers la province, ce festival célèbre l'art de la parole. Au programme, spectacles, soirées de contes, animations historiques ambulantes et jeux pour enfants. Du 15 au 17 juin 2012

Le saviez-vous?

Mauricie ou «mort ici»

Autrefois appelée vallée du Saint-Maurice en l'honneur de Maurice Poulin de Francheville, un des premiers seigneurs de Trois-Rivières, la région de la Mauricie a été rebaptisée dans le but de rendre le nom accessible autant en français qu'en anglais. Toutefois, les curés de la paroisse ont longtemps critiqué le nouveau nom choisi puisqu'il évoquait la mort en raison de sa sonorité qui rappelait «mort ici».


Vidéos

Photos