Ulysse

5 attraits gratuits à Montréal

5 lieux gratuits à Montréal

Voir en plein écran

Dernière mise à jour: 23-06-2016 | 10h59

Extraits tirés du guide Ulysse Escale à Montréal, par le collectif d'auteurs Ulysse

Quelle bonne idée d'offrir des attraits gratuits dans la métropole québécoise, en tout temps ou en certaines occasions, pour mettre en valeur ses institutions culturelles ou religieuses, ses marchés publics, ses grands parcs ou encore ses édifices patrimoniaux. Vous voulez visiter la ville sans vider votre portefeuille? Voici cinq suggestions d'activités dont vous pourrez profiter sans payer.

La Grande Bibliothèque

475 boul. De Maisonneuve Est (métro Berri-UQAM)

Ce bâtiment lumineux de six étages, construit tout en contraste de bois et de verre, concentre plus de quatre millions de documents, soit la plus importante collection québécoise de livres et de supports multimédias. Après avoir jeté un coup d'œil, à l'entrée principale du bâtiment, sur cet « arbre de la connaissance », véritable bouquet d'étincelles d'aluminium, conçu par l'artiste

Jean-Pierre Morin, empruntez l'un des ascenseurs panoramiques jusqu'au dernier étage : vous y aurez une vue imprenable sur Montréal.

Plus d'information en cliquant ici.

Le Marché Bonsecours

300 rue Saint-Paul Est (métro Champ-de-Mars)

Ce bel édifice néoclassique en pierres grises fut érigé entre 1845 et 1850. Son dôme argenté a longtemps été le symbole de la ville. Le marché public a été fermé au début des années 1960, mais on y déambule aujourd'hui au milieu d'une exposition et de diverses boutiques.

Plus d'information en cliquant ici.

Le marché Jean-Talon

entre les avenues Casgrain et Henri-Julien et entre la rue Jean-Talon et l'avenue Mozart (métro Jean-Talon)

Le plus grand marché public de Montréal est un lieu agréable à fréquenter, tant il regorge d'animation et de trouvailles. Le centre du marché est occupé par les agriculteurs offrant leurs produits frais dès 7 h le matin à la belle saison. Un amoncellement de fruits et légumes de saison, ainsi que divers autres produits, vous sont offerts à des prix uniques en ville. De nombreux petits étals permettent de goûter des spécialités locales. Même s'il demeure ouvert toute l'année, le meilleur temps pour le visiter est la période s'échelonnant de la mi-avril à la mi-octobre.

L'Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal

3800 chemin Queen-Mary (métro Côte-des-Neiges)

Son dôme en cuivre est le deuxième en importance au monde après celui de Saint-Pierre de Rome. Son sommet est le point culminant de l'île à 263 m de hauteur. De la grille d'entrée, il faut gravir 283 marches pour atteindre la basilique. L'Oratoire a été aménagé entre 1924 et 1967 à l'instigation du bienheureux frère André, de la Congrégation de Sainte-Croix, portier du collège Notre-Dame (situé en face) à qui l'on attribue de nombreux miracles. Il fut déclaré saint par l'Église catholique en 2010. L'Oratoire est un des principaux lieux de dévotion et de pèlerinage en Amérique. Il accueille chaque année quelque deux millions de visiteurs.

Plus d'information en cliquant ici.

Le parc du Mont-Royal

Ce parc de 190 ha a été créé par la Ville de Montréal en 1876. Frederick Law Olmsted (1822-1903), le célèbre créateur du Central Park à New York, fut mandaté pour aménager les lieux. Il prit le parti de conserver au site son caractère naturel, se limitant à quelques points d'observation reliés par des sentiers en tire-bouchon.

Plus d'information en cliquant ici.

Escale à Montréal
Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos