Yves Ouellet
Canoë

Le tour du Lac à motoneige: un classique

Le tour du Lac à motoneige

Voir en plein écran

Yves Ouellet

Dernière mise à jour: 03-02-2016 | 04h00

Le tour du Lac-Saint-Jean à motoneige est au tourisme hivernal ce que le tour de la Gaspésie est au tourisme estival: un classique incontournable.

Le circuit s'est imposé dès le moment où les Québécois ont commencé à voyager sur les sentiers de neige et il s'agit d'une aventure idéale pour les non-initiés ou les motoneigistes occasionnels.

Le «tour du Lac», dit-on familièrement, possède d'abord cet avantage de ne pas ramener les motoneigistes sur leurs traces (ou si peu). Il présente quelques variables en termes de distances (± 300 km) selon qu'on emprunte le circuit le plus rapproché du «Pekuakami» (le lac Saint-Jean) ou celui qui s'éloigne au nord-ouest du lac, vers Girardville, dans les vastes plaines et les forêts du pays de Maria-Chapdelaine. Cet itinéraire permet la découverte de plusieurs villages pittoresques et jouit d'un environnement sauvage éblouissant.

Portes d'entrée

Le circuit motoneige du Lac-Saint-Jean compte plusieurs portes d'entrée (ou de sortie). Certaines passent par le Saguenay en provenance de Charlevoix, de la Côte-Nord, de la Mauricie, de la Baie-James. On peut même y accéder à partir du territoire mythique des Monts-Valin. Toutefois, le point d'accueil le plus populaire demeure le sentier qui traverse la réserve faunique des Laurentides jusqu'à Hébertville. Il passe par le nouveau relais du Mont-Apica et le belvédère spectaculaire qui occupe le sommet du mont Apica où se trouvaient depuis 1952 des installations militaires du NORAD. Cela vaut largement le détour que de s'y rendre en passant sous le nouveau portail de bienvenue qui vient d'être inauguré.

Les attraits

Le Lac-Saint-Jean, destination motoneige, présente de nombreux attraits dont le premier recherché reste l'enneigement. On constate que la neige est souvent balayée au large dans le sud du lac Saint-Jean, une immense plaine agricole, mais on arrive quand même à y maintenir la qualité des sentiers. Ailleurs, l'abondance de neige est une constante, tout comme l'étonnante diversité des environnements visuels. On y alterne constamment de la forêt aux champs, de la piste sinueuse au large boulevard. Tout cela avec quelques points de vue magnifiques sur le lac lui-même, comme au relais Vauvert de Mistassini entre autres.

Les étapes

Le Tour du Lac-Saint-Jean possède de plus cet avantage de donner le choix du type d'hébergement et des pauses qu'on souhaite faire. Nombre de relais sont disséminés tout au long du circuit. Il s'agit le plus souvent d'endroits pittoresques où se réchauffer, prendre un repas rapide et rencontrer les motoneigistes locaux.

Plusieurs hôtels accueillent les motoneigistes, même au cœur des villes. On peut également faire escale dans des auberges et gîtes incroyablement accueillants.

Un forfait pour non-initiés

Ce périple de deux ou trois jours constitue une option intéressante pour s'initier aux voyages en motoneige. Le pourvoyeur plein air Équinox Aventure offre différents forfaits sur mesure auxquels peut s'ajouter une journée d'initiation avec guide. Un forfait particulièrement intéressant: le tour du Lac-Saint-Jean (deux jours, une nuit) autoguidé (GPS et «road book») avec location de motoneige, assurances, assistance, hébergement et équipement, à 475 $ plus taxes par personne, en occupation double. (www.equinoxaventure.ca)

- Information générale sur la motoneige au Saguenay-Lac-Saint-Jean, cartes, hébergement et services: www.paradisdelamotoneige.ca.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos