Emmanuel Martinez
Canoë

Les plaisirs méconnus du parc national de Plaisance

Parc national de Plaisance

Voir en plein écran

Emmanuel Martinez

Même s'il est situé à environ 1 h 40 de Montréal et à seulement 45 minutes de Gatineau, le parc national de Plaisance reste méconnu.

Pourtant, ce parc, qui se trouve au beau milieu de la rivière des Outaouais, a beaucoup à offrir: une agréable rivière canotable avec à la clé une chute magnifique, des pistes cyclables bucoliques et de beaux marais pour les marcheurs. Voici les activités que nous vous recommandons.

Canoter sur la rivière Petite Nation

Remonter la rivière Petite Nation en canot ou en kayak est probablement l'activité la plus intéressante du parc. En partant du centre de service, la rivière se remonte facilement en 90 minutes ou moins. Donc pas besoin d'être bien expérimenté pour jouir d'un des plus beaux lieux du sud du Québec pour faire du canot.

Bordée par des maisons dans le premier kilomètre, la rivière devient complètement sauvage par la suite, même si elle est située dans une zone plutôt agricole. Puisque le débit est faible, il n'est pas difficile de remonter jusqu'à la chute du Moulin. Laissez votre canot sur la grève et remontez la côte pour admirer l'autre partie de la chute. Apportez-vous un pique-nique puisqu'il y a des tables sur place. L'endroit est tout simplement adorable. Le retour se fait aisément puisque le courant vous donne un peu d'élan.

Faire du kayak ou un tour en rabaska

Le parc offre des balades sur l'eau en rabaska en compagnie d'un guide naturaliste. C'est gratuit pour les enfants accompagnés d'un adulte.La grande baie Noire, protégée du courant, est aussi parfaite pour faire du kayak en toute tranquillité.

À noter que la location d'embarcations est plus abordable en matinée. Cela se fait au centre de service qui a aussi une exposition permanente qui vaut la peine d'être visitée. Vous en apprendrez beaucoup de manière ludique sur les plantes et les animaux qui vivent dans le parc.

Marcher dans les marais

La façon la plus simple d'apprécier la flore et la faune, c'est de marcher. On peut faire la petite boucle d'un kilomètre du sentier de la Zizanie-des-Marais ou sinon partir du centre de service et marcher quelques kilomètres, avec cette boucle incluse dans cette randonnée facile où tout est plat. Les marais sont vastes, c'est amusant de déambuler sur les trottoirs en bois et il y a une tour d'observation.

Au printemps et à l'automne, il y a beaucoup de bernaches dans le parc, tandis qu'en été vous pourrez admirer des hérons, des canards et des balbuzards

Se balader en vélo

Il y a près de 50 kilomètres de piste cyclable dans le parc. Voici deux recommandations.

Il y a d'abord le sentier de la Grande-Presqu'île qui fait neuf kilomètres de long aller-retour. Il passe notamment par les marais.

De son côté, celui de la Petite-Presqu'île est plus long, 17 km aller-retour du centre de service. Il passe à travers un décor champêtre fort agréable. Il se termine au bout de la presque île, au haut d'une petite falaise d'où on peut admirer le calme de la rivière des Outaouais.

Tarifs et renseignements: www.sepaq.com/pq/pla

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos