Jean-François Leclerc en collaboration avec le Centre d'Histoire de Montréal
Invisible

Promenades historiques: La Coupe Stanley

Montréal - Promenades historiques: La Coupe Stanley

Yvan Cournoyer et Serge Savard lors de la parade de la coupe Stanley devant le Forum de Montréal, 26 mai 1978.Photo Réjean Martel

Jean-François Leclerc en collaboration avec le Centre d'Histoire de Montréal

En se basant sur les chroniques hebdomadaires Montréal retour sur l'image, parues dans le Journal de Montréal, le livre Promenades historiques à Montréal a voulu faire un recueil utile pour des balades sur l'île de Montréal et ses environs. En voici un cinquième extrait avec la rue Saint-Jacques dans le Vieux-Montréal.

Le défilé de la coupe Stanley !

Vingt-deux années nous séparent du dernier défilé de la coupe Stanley ! Voilà une photographie qui rendra nostalgiques bien des fans du Canadien de Montréal. Portée par les joueurs Yvan Cournoyer et Serge Savard, les fans d'alors n'étaient pas loin de croire que la coupe Stanley leur appartenait. Seulement dans la décennie 1970, le Canadien la remporte à six reprises ! Opposants farouches, les « Habs » gagnent 22 de leurs 24 coupes Stanley au Forum que l'on aperçoit à la gauche de la photographie. La coupe Stanley que nous connaissons tous et que nous voyons sur la photo date de 1948. Ce trophée garde un aspect essentiel de la version originale, son sommet en forme de coupe. C'est le gouverneur du Canada, Lord Stanley de Preston, qui décide en 1893 d'octroyer une coupe à l'équipe de hockey amateur victorieuse du tournoi canadien. Bien des clubs verront le jour dans l'espoir de gagner ce prestigieux trophée. La LNH en devient la propriétaire en 1926.

Un insigne légendaire

La version la plus ancienne du célèbre « CH » date de 1917, huit ans après la création du Club en 1909. D'un simple C sur un uniforme bleu et blanc, la lettre est agrémentée d'un A (CA et CAC) pour Club Athlétique ou Club Athlétique Canadien, le nom original de l'équipe. Mais qu'en est-il de ce fameux « H » ? Certains répondront qu'il signifie « Habs », le diminutif d'« Habitants », un surnom donné aux Canadiens français au siècle dernier. Mais dans les faits, le H est l'acronyme de « Hockey », car l'équipe devient le Club de Hockey Canadien pour marquer son entrée dans la LNH en 1917. Une fois adopté, l'équipe ne se dépare de son logo qu'à deux reprises. La plus remarquable est sans doute lorsqu'un incendie à l'aréna de Westmount force les joueurs à « emprunter » le chandail rouge et blanc de l'équipe d'Hochelaga, la ligue de la cité. Un jersey qui leur porte chance car ils remportent la partie contre Ottawa le 5 janvier 1918.


140e anniversaire de la 1ère partie d'hockey

À deux pas du Centre Bell, le 3 mars 1875, la première partie réglementée s'est disputée à la patinoire Victoria, au 1187 rue Drummond. Mené par James G. A. Creighton, deux équipes constituées de neuf joueurs et d'un gardien, s'entendent pour jouer une partie arbitrée d'une heure. L'ambiance est au rendez-vous, les spectateurs s'en retournent enjoués et satisfaits. Du jamais vu diront les journaux ! L'engouement gagne Montréal qui voit les clubs se multiplier au rythme des tournois organisés par l'Association de hockey amateur du Canada. Essentiellement anglophones, seulement deux clubs, Le National (1895) et Le Montagnard (1898), sont francophones au tournant du 20e siècle. Afin de donner une plus grande place aux joueurs francophones, le Club Athlétique Canadien est fondé en 1909. Pour en savoir plus sur le merveilleux monde du hockey, visitez l'exposition «Montréal, ville de hockey : de la ruelle à la légende» présentée du 18 février au 14 mars 2015, dans le hall d'honneur de l'hôtel de ville de Montréal.


Par le truchement de photos prises au cours des ans, en collaboration avec le Centre d'histoire de Montréal, le Journal de Montréal a eu l'idée de vous faire découvrir Montréal de façon différente grâce à ses chroniques hebdomadaires Montréal retour sur l'image.

L'idée a ensuite germé dans les esprits de reprendre ces chroniques et d'en faire un recueil utile à la planification de balades sur l'île de Montréal et ses environs.

Le livre Promenades historiques à Montréal a été conçu avec cet objectif.

Un échantillon de plus de cent points d'intérêt est donc présenté dans ce présent recueil. Pour faciliter son utilisation, dix circuits ont été élaborés à partir des principaux arrondissements de la Ville de Montréal, des îles et municipalités faisant partie de l'agglomération de Montréal.




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos