Frédérique Sauvée
Canoë

10 secrets sur les parcs du Nunavik

Nunavik - 10 secrets sur les parcs du Nunavik

Le parc national des Pingualuit se trouve sur l'une des routes migratoires des caribous du Nunavik.Photo Frédérique Sauvée / Canoe.ca

Frédérique Sauvée

Il s'agit du nord de notre propre province et pourtant on le connait aussi peu qu'un pays étranger et lointain. Le Nunavik et ses parcs nationaux vous livrent ici quelques-uns de leurs secrets...

1. On y mange les meilleurs sushis du Québec.

Avez-vous déjà goûté des sushis à l'omble chevalier? Ce saumon de l'Arctique à la chair rouge et ferme se prête à merveille à une dégustation improvisée sur les berges du lac Manarsulik, au cœur du parc national des Pingualuit. Une fois votre prise sortie de l'eau, le guide se fera un plaisir de la découper en lamelles sous vos yeux et de la servir en sashimis ou en sushis... à la sauce inuite. Impossible de trouver plus frais ailleurs au Québec.

2. Les Inuits ont été les premiers à aller sur la Lune.

L'annonce fait l'effet d'une bombe lors de la veillée autour du feu! Charlie, le guide inuit, rit de notre réaction lorsqu'il explique que, selon les légendes de son peuple, les chamans sont dotés du don de lévitation, de métamorphose et de clairvoyance. Ainsi, ils peuvent échapper à la gravité et se déplacer à travers l'univers, jusque sur la Lune par exemple. Très imagées, les légendes sont transmises de génération en génération par les aînés et font partie intégrante de la culture inuite, que les guides aiment partager avec les visiteurs des parcs.

3. C'est la terre natale des plus grands marathoniens de la planète.

Ceci n'est pas une légende cette fois. Le parc national des Pingualuit se trouve sur l'une des routes migratoires des caribous du Nunavik. Et ceux-ci marchent l'équivalent de 60 marathons par an pour rejoindre les plateaux de lichens dont ils se nourrissent en été. Dotés de capteurs sensoriels sous leurs sabots, les caribous peuvent dormir en marchant sans perdre le chemin emprunté par la harde. Les randonneurs peuvent croiser bon nombre d'individus en été et ceci même à quelques dizaines de mètres du camp de base du parc.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos