Yves Ouellet
Agence QMI

Charlevoix vue des airs

Charlevoix - Charlevoix vue des airs

Les cimes de Charlevoix.Photos Yves Ouellet / Agence QMI

Yves Ouellet

Dernière mise à jour: 10-09-2015 | 16h47

Parmi les régions du Québec qui se prêtent le mieux aux perspectives aériennes, Charlevoix figure en tête de lice, qu'on l'admire du ciel ou de ses nombreux sommets. 

Pourquoi? D'abord, parce que la plus grande partie de cette région a été formée géologiquement par l'impact d'un météorite qui lui a donné la forme parfaitement circulaire d'un cratère. Ce cratère est bordé d'une haute palissade de falaises surmontées de nombreux sommets formant autant de belvédères naturels. De plus, cette muraille donne sur l'horizon marin de l'estuaire du Saint-Laurent, où trône L'Isle-aux-Coudres, ainsi que sur un impressionnant paysage qui alternent entre les damiers agricoles, la forêt boréale et une multitude de lacs encadrés par les vallées monumentales des rivières du Gouffre et Malbaie.

En avion

C'est naturellement à partir du ciel qu'on obtient les points de vue les plus spectaculaires.

En avion et en hélicoptère, les entreprises Charlevoix aviation et Héli-Charlevoix proposent des envolées sur mesure couvrant la totalité du cratère de Charlevoix et la côte, ce à quoi peut s'ajouter le survol du fjord du Saguenay. Les sorties vont de la brève initiation à l'exploration minutieuse du territoire, selon son budget et la météo.

À partir de l'aéroport de Charlevoix, dans l'arrière-pays de Saint-Irénée, près de La Malbaie, le directeur de Charlevoix Aviation, Sylvain Gauthier, peut faire monter jusqu'à trois passagers dans son Cessna. Avec une passion évidente, il explique d'abord aux novices les principes qui font que son appareil puisse s'élever dans le ciel.

Une fois juché en altitude, il présente les beautés naturelles et les attraits de sa région. Vus d'en haut, le Manoir Richelieu ou le Domaine Forget prennent un aspect surprenant. L'Isle-aux-Coudres s'étire longuement sur le flanc et son estran s'élargit avec la marée basse. Les traversiers s'emplissant de voitures au quai présentent une allure vraiment inusitée. L'immense estuaire vaseux de La Malbaie et les vallées majestueuses défilent lentement, contrastant avec les champs où alternent les couleurs des différentes cultures. Ajoutez à cela les couleurs d'automne qui apparaissent à la mi-septembre et vous avez un décor qui en met plein les yeux.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos