Frédérique Sauvée
Agence QMI

Il était une fois dans... le Centre-du-Québec

Jouer au (vrai) cowboy

Voir en plein écran

Frédérique Sauvée

À Bécancour, dans le Centre-du-Québec, la ferme équestre du Joual Vair plonge ses visiteurs dans le Far West grâce à ses forfaits «Apprentis cowboys».

À la manière d'un entraîneur de hockey, Bernard Giles explique d'abord à notre groupe sur un grand tableau blanc quelle stratégie adopter. Les cavaliers sont représentés par des aimants colorés et doivent encercler les vaches pour les conduire aux portes de l'enclos.

Après la théorie, la pratique. Direction l'écurie pour grimper sur le dos de notre monture. Parmi les apprentis cowboys présents aujourd'hui : un groupe d'amis qui se retrouvent chaque année à la même date pour vivre l'aventure à cheval le temps d'un week-end, ainsi qu'une famille avec deux adolescentes. Tous ont déjà monté à cheval, sans pour autant pratiquer l'équitation régulièrement.

«L'activité ne demande pas forcément de savoir trotter ou galoper. Le plus important, c'est de se sentir à l'aise sur son cheval et d'avoir envie de s'amuser », explique Bernard Giles, propriétaire et guide en chef de la ferme du Joual Vair.

En route

Le groupe part sur les sentiers de la ferme qui comprend plusieurs hectares de territoire. On rentre dans l'enclos des vaches qui s'arrêtent de brouter à notre arrivée. Le but de la matinée est de les conduire jusqu'au ruisseau pour leur permettre de s'abreuver. Le troupeau de 28 têtes est essentiellement composé de jeunes vaches et de veaux nés au printemps. Les bêtes n'ont pas encore l'habitude d'être dirigées par des hommes montés sur de grands chevaux et ont tendance à s'entêter ou à essayer de s'échapper.

C'est là que la stratégie élaborée par Bernard le matin même est mise en pratique. Les cavaliers séparent le troupeau en deux et les encerclent progressivement. Cette présence dominatrice pousse les vaches à avancer vers un corridor gazonné puis un vallon escarpé. Une vachette tente de prendre la tangente et se réfugie dans un bosquet. Deux cavaliers la prennent en tenaille et crient des «Yip yip» pour l'amener à rejoindre le troupeau. Les vaches boivent dans l'un des quatre ruisseaux du domaine, puis sont conduites vers un vaste pâturage.

Après avoir brouté en liberté pendant le déjeuner des cowboys, le troupeau reprend sa route à travers les vallons, la pinède puis d'immenses champs typiques de la région du Centre-du-Québec. Les cavaliers font une dernière fois pression sur l'arrière du troupeau pour qu'il entre rapidement dans l'enclos. Les portes sont refermées. La mission de la journée est accomplie.

La ferme du Joual Vair est l'une des seules au Québec à offrir cette expérience de conduite de bétail, et cela dans un environnement magnifique. Une aventure originale à compléter par une randonnée lors d'une seconde journée, pour ceux qui veulent prolonger le plaisir équestre.
Les apprentis cowboys qui souhaiteraient goûter à la gastronomie de la région peuvent se rendre à l'Auberge Godefroy (à 15 minutes de la ferme) pour un excellent souper quatre services. Une belle destination où l'on peut passer une nuit confortable avant de repartir galoper le lendemain.

***

Infos:

Ferme du Joual Vair : Journée Apprentis-cowboys à partir de 117 $ par personne. Activité de 9 h à 16 h, disponible tous les jours jusqu'à la fin du mois d'octobre (sur réservation). www.fermedujoualvair.com

Auberge Godefroy : Forfait Escapade à partir de 145 $ par personne (comprenant nuitée, petit-déjeuner, souper table d'hôte quatre services et accès à l'espace Aqua-détente).
www.aubergegodefroy.com



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos