Nathalie Rivard
Agence QMI

Dormir dans une réplique de la Grande Hermine en Gaspésie

Dormir dans une réplique de la Grande Hermine

Voir en plein écran

Nathalie Rivard

Ceux et celles qui ont l'âme d'un explorateur seront comblés par le «bateau-chalet» la Grande Hermine, qui vous donne un rendez-vous avec l'histoire, à Maria, en Gaspésie. Pas besoin d'avoir le pied marin pour y séjourner, car il est bien ancré sur la terre ferme, même si à marée haute on peut avoir l'impression que le bateau flotte.

Ce projet très original a germé dans l'esprit de son créateur, Laurent Landry. «Je cherchais une idée pour me démarquer comme entreprise. Je me suis inspiré du fait que Maria a été le premier endroit où Jacques Cartier a débarqué en arrivant en 1535», explique-t-il. «Construite à l'échelle, ma Grande Hermine est 50 % plus petite que l'originale. J'ai fait venir les plans de la France et j'ai tout construit moi-même.»

Principal vaisseau de la flotte de Jacques Cartier lors de son deuxième voyage vers le Canada, la Grande Hermine originale pouvait accueillir des dizaines de personnes à son bord. Sa version gaspésienne offre des quartiers plus spacieux et quatre personnes peuvent y coucher. Elle comprend toutes les commodités pour rendre le séjour agréable, incluant une cuisinette. En plus du bateau, les visiteurs disposent d'une petite cour privée avec BBQ au gaz et chaises Adirondacks, où ils peuvent boire leur café du matin ou siroter un verre de vin à l'apéro.

Le pont du bateau avec sa grande table offre beaucoup d'intimité et sépare les espaces de vie. On trouve dans le bateau-chalet deux chambres, une à l'arrière et une à l'avant avec vue sur la baie. On accède à cette dernière par une douzaine de marches à l'intérieur du bateau. La vue qu'elle offre sur la baie des Chaleurs compense largement pour son espace plus réduit. Toute la décoration est d'inspiration nautique avec des éléments tirés de l'histoire de Jacques Cartier, une combinaison parfaite pour les lieux.

On y va aussi pour les couchers de soleil sur la baie des Chaleurs qui y sont spectaculaires, et pour observer à marée haute, les battures qui servent de terrain de jeux à plusieurs oiseaux aquatiques. D'ailleurs, lors de notre passage, nous avons eu droit au spectacle matinal d'un grand héron qui se prélassait à seulement quelques mètres de la fenêtre de notre salon.

À faire dans la région

Parmi les activités à faire à proximité de Maria, on peut faire de la voile entre amis chez Écovoile à Carleton-sur-Mer, à une dizaine de kilomètres. Accessibles aux adultes comme aux plus jeunes, on peut y inscrire ses enfants de 6 à 17 ans au camp de jour pendant une ou plusieurs journées. Puisqu'ils sont pris en charge par l'équipe de moniteurs entre 8h30 et 16h30, les parents peuvent prendre une pause entre adultes.

Côté restaurants, à Maria, le choix ne manque pas. Nous avons particulièrement aimé les fish'n'chips du resto des Bouts d'lignes, la guédille de homard du casse-croûte Mam'Zelle Maria et la poutine déjeuner du restaurant du Cap à la Mer, spécialisé en fruits de mer, qui est d'ailleurs un des seuls «apportez votre vin» de la baie des Chaleurs.

***

Infos pratiques

- Hébergement idéal pour un ou deux couples ou pour un couple avec enfants, le bateau-chalet peut être loué entre le 1er juin et le 7 septembre au coût de 200 $ pour une ou deux personnes (25 $ par personne supplémentaire, maximum de deux) ou pour 1300 $ par semaine.

- Pour vérifier les disponibilités, on contacte Laurent ou Jacqueline au 418 759-3143 ou on leur écrit à escapade2@globetrotter.net. Ils louent aussi des chalets d'une ou deux chambres. Pour plus d'informations: www.chaletsansestehelene.com.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos