Sarah-Émilie Nault
Canoë

Sous le parfait soleil d'Anguilla

Sous le soleil parfait d'Anguilla

Voir en plein écran

Sarah-Émilie Nault

Dernière mise à jour: 31-03-2017 | 09h45

D'un côté, l'Atlantique, élégant et translucide. De l'autre, la mer des Caraïbes, agitée, bien vivante. Droit devant, à moins de dix kilomètres au nord, l'île de Saint-Martin, bien connue des touristes. Sous nos pieds, un sable blanc à peine piétiné, des plages toutes calmes, une eau éperdument turquoise.

Anguilla fait honneur au doux surnom que lui offrent les initiés: la «perle secrète des Petites Antilles» respire la perfection.

Pendant notre séjour, nous ne croisons qu'une poignée des 15 000 habitants de cette île (bien longue, de là son nom). En fait, visiteurs et habitants confondus, les rencontres se font rares, mais toujours à l'image de cet endroit somptueux: discrètes, joyeuses, sincères. Anguilla, l'île principale de l'archipel du même nom, se fait calme et apaisante. C'est donc sans surprise qu'on apprend que les Oprah, Jay Z et Beyonce de ce monde trouvent fréquemment refuge sur cette luxueuse petite beauté faisant partie du territoire britannique.

Il ne faut compter que 45 minutes pour faire le tour d'Anguilla en voiture. Moins d'une heure à rouler fenêtres baissées pour croiser et découvrir les sept districts et 14 villages de l'endroit, et pour avoir un bon aperçu des 33 plages immaculées rivalisant de beauté.

Au fil de la route principale, nous croisons les quelques points d'intérêts de l'île: la capitale The Valley et ses immeubles gouvernementaux; les jolies églises foyers de diverses religions (car si les habitants d'Anguilla sont fort religieux, leur foi est parfois catholique, parfois anglicane, mais surtout méthodiste); le port de pêcheurs d'Island Harbour; la vue sur le village, la plage et le port de Sandy Ground; les étangs de sel;  le musée Heritage Collection relatant l'histoire d'Anguilla; la mythique plage de Shoal Bay ou celle, plus active, de Cove Bay. Les quelques ruines de maisons construites par des esclaves aussi; anciens repères de propriétaires de plantations, de champs de coton et de champs de canne à sucre qui ne sont plus.

Anguilla sous le soleil est désormais et définitivement joyeuse. Joyeuse comme une balade en kayak entre amis jusqu'à la sublime et toute menue plage de Little Island; comme une incursion au People Market le samedi matin; comme un bout de soirée aux saveurs locales devant un camion de rue ou sous le toit de planches de l'un des restos-bars-kiosques de la (petite) Strip.

Savourer Anguilla

On mange divinement bien sur cette île. Aussi bien que l'on dort dans les chambres de ses somptueux hôtels. Anguilla fait rêver, cela est une certitude.

Que ce soit dans l'unique restaurant-bar de Sandy Island (cette mini île déserte s'élevant en plein cœur de la mer des Caraïbes et sur laquelle il est possible de se rendre passer la journée) ou dans les restaurants huppés des luxueux complexes CuisinArt et The Reef by CuisinArt, les repas anguillais se font inoubliables. Écrevisses, homards, fruits de mer, poissons grillés, salades, omelettes, sushis (il faut manger au restaurant Tokyo Bay), tartares, paellas, roulés de fruits de mer... Les plats proposés sont tantôt raffinés, tantôt surprenants de simplicité.

Au restaurant Blanchards, reconnu pour être l'une des meilleures tables de l'île, Melinda Blanchard et son conjoint accueillent leurs clients comme de vieux amis. Dans la jolie verrière avec vue sur la plage, on se délecte de plats de poissons et de fruits de mer.

Chez Tasty's, Dale Carty, le chef le plus connu d'Anguilla, se fait un devoir de quitter sa cuisine un moment, le temps de serrer la pince à ses clients tout en leur conseillant la salade de fruits de mer ou le homard entier, ses énormes spécialités.

Quant aux brunchs dégustés sur la plus belle des terrasses qui soit - celle de l'hôtel Malliouhana -, ils se font aussi divins que la vue, imprenable, sur le turquoise Atlantique.

***

Bon à savoir

Où dormir à Anguilla?

- Sur la tranquille plage Meads Bay, du côté de l'Atlantique, l'hôtel Carimar Beach Club propose des appartements dotés d'une ou de deux chambres et d'une cuisinette à prix somme toute raisonnables. À partir de 330$ la nuit en basse saison. www.carimar.com

- Pour ceux qui veulent (et peuvent) vivre la luxueuse expérience Anguilla, l'hôtel cinq étoiles The Reef by CuisinArt vient tout juste d'ouvrir ses portes du côté de la mer des Caraïbes. À partir de 635 $ la nuit pour une chambre et d'environ 1000 $ la nuit pour une suite avec vue sur la mer. www.thereefbycuisinart.com

- On retrouve, sur l'île d'Anguilla, huit complexes hôteliers, 21 propriétés à prix moyens et une dizaine de B&B.

Informations pratiques:

- Il faut louer une voiture pour se déplacer à Anguilla (aucun transport en commun). L'île étant britannique, la conduite se fait à gauche.

- Tous les magasins, bars et restaurants acceptent l'argent américain.

- Une taxe de départ de 23 $ US est demandée lorsqu'on quitte Anguilla.

- Il faut compter 40 $ US par adulte (10 $ US par enfant de moins de 12 ans) pour la traversée en traversier (25 minutes) entre Saint-Martin et Anguilla.

- Pour plus d'informations et pour planifier votre voyage à Anguilla: ivisitanguilla.com (en anglais).



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos