Sarah Bergeron-Ouellet
Canoë

Puerto Rico: sous le soleil de San Juan

Pourquoi pas Puerto Rico cet hiver?

Voir en plein écran

Sarah Bergeron-Ouellet

Lieu de naissance du pina colada, haut lieu de la salsa et paradis de la playa, Puerto Rico a de quoi nous faire oublier le froid en deux battements de congas. Et même pas besoin d'aller plus loin que sa capitale, San Juan, pour en profiter.

La foule est joyeuse en ce jeudi soir à La Placita. De petits groupes se forment sur les trottoirs et dans les bars situés autour de la petite place (placita) du marché, dans le quartier Santurce. Rien comparé à certains vendredis, nous assure Viviana Vargas, de l'office de tourisme de Puerto Rico. Ces soirs-là, dit-elle, les rues sont bondées et les danseurs de salsa s'en donnent à coeur joie.

La Placita est l'endroit que pratiquement tout le monde - guides, passants, employés d'hôtels et de restaurants - nous a recommandé pour vivre une soirée à la portoricaine.

Puerto Rico est un territoire des Caraïbes rattaché aux États-Unis ayant un statut de commonwealth et non d'État. L'île est hispanophone (avec l'anglais et l'espagnol comme langues officielles), elle a une identité qui lui est propre, et la salsa en fait partie. On dit que c'est le genre musical le plus vivant sur l'île depuis les années 1960, où il est officiellement apparu à New York. Récemment, l'office de tourisme de Puerto Rico a même créé une Route de la salsa à San Juan.

En suivant ce circuit, on découvre des adresses de Santurce ou du Vieux San Juan où l'on peut s'initier à la danse et à la musique (bars, plazas, cafés) ou encore suivre les traces de «salseros» célèbres (restaurants, résidences, monuments, cimetières). On peut aussi consulter une liste de guides touristiques certifiés pouvant nous emmener sur les pas de la salsa portoricaine.

Murales et saveurs

La Placita, qui fait partie de la fameuse route, n'est pas le seul endroit en vogue à Santurce, un quartier encore considéré comme dangereux il n'y a pas si longtemps. Situé environ à mi-chemin entre le Vieux San Juan et le secteur balnéaire Isla Verde, Santurce est devenu un lieu branché.

Le festival Santurce es Ley, qui rassemble des artistes d'un peu partout, contribue depuis cinq ans à métamorphoser le secteur. Sur la rue Cerra, par exemple, on découvre mille et une murales colorées sur les façades de garages, commerces ou résidences. Sur la rue Loiza, artère emblématique de ce nouveau Santurce, ce sont plutôt les bars et restaurants qui se succèdent.

C'est plus loin sur la rue Tapia que nous prenons notre premier repas portoricain. «Je sers la cuisine avec laquelle on m'a élevé; la nourriture du quartier avec la touche de maman», peut-on lire à l'entrée de la Casita Blanca, un petit resto blanc ouvert depuis 35 ans.

La cuisine de Puerto Rico se distingue par ses mets à base de plantain, son fameux cochon rôti à la broche, ses beignets farcis, ses poissons et ses fruits de mer. L'ardoise de la Casita Blanca ne manque pas de saveurs typiques: tostones (plantain frit), pastelon amarillo (genre de lasagne à base de plantain), avocats farcis au jueyes (crabe), arroz con gandules (accompagnement de riz et pois)... C'est le copropriétaire Jesus qui garnit délicieusement notre table et qui nous apporte, après le repas, la bouteille de sauce piquante maison (pique) que l'on mettra dans nos valises.

Histoire et jus d'ananas

À quelques kilomètres de là, les rues du Vieux San Juan rayonnent sous le chaud soleil de l'après-midi. Les maisons coloniales aux couleurs pastel, les pavés anciens et les vues sur la mer rendent ce quartier historique particulièrement charmant.

Les bateaux de croisière sont d'ailleurs nombreux à s'y arrêter - le port de San Juan devrait accueillir 1,6 million de croisiéristes durant la saison 2017-2018 - et les touristes visitent généralement ses forts impressionnants: le Castillo de San Felipe del Morro ou le Castillo de San Cristóbal.

Un autre arrêt populaire de cette ville fondée au 16e siècle? Le Barrachina. Ce restaurant se vante d'avoir inventé pina colada en 1963 et il en sert toujours de grands verres dans sa cour intérieure. Ce qu'on ne vous dit pas nécessairement sur place, c'est qu'un autre endroit de San Juan affirme avoir inventé ce cocktail à base de rhum, crème de noix de coco et jus d'ananas; le Hilton Caribe.

Impossible de savoir qui dit vrai, mais chose sûre, Puerto Rico a fait du pina colada sa boisson nationale en 1978, ce qui constitue une excuse bien suffisante pour en déguster quelques-uns durant son séjour, que ce soit dans le Vieux San Juan, à la plage ou sur les trottoirs joyeux de La Placita.

***

Plages

- Puerto Rico a 435 km de côtes. Tout près de San Juan, le secteur de Isla Verde offre plusieurs hôtels de villégiature et une belle grande plage dorée.

Excursions d'un jour

- Kayak de nuit dans la baie bioluminescente (où l'on trouve du plancton qui émet une lumière bleue) de Laguna Grande, ikapr.com.

- Expédition écotouristique (randonnée dans une rivière, descente d'une chute en rappel et tyroliennes) dans les forêts de Caguas, www.ecoquestpr.com.

- Excursion en catamaran jusqu'à l'île de Culebra, avec snorkeling et baignade, www.eastislandpr.com.

- Visite du parc national El Yunque, www.fs.usda.gov/elyunque.

Bon à savoir

- Air Canada offre un nouveau vol direct hivernal entre Montréal et San Juan.

- De nombreuses compagnies offrent des vols avec escale particulièrement abordables.

- Les prix sur place sont en $ US.

- En savoir plus: www.seepuertorico.com/fr

Ce voyage a été rendu possible grâce à la Puerto Rico Tourism Company.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos