Sarah-Émilie Nault
Canoë

7 bonnes raisons de visiter La Havane

7 bonnes raisons d'aller à La Havane

Voir en plein écran

Sarah-Émilie Nault

Mort récente de Fidel Castro, accord historique avec les États-Unis, ouverture de nombreux complexes hôteliers: Cuba, et particulièrement La Havane, vit une grande période de changements et de transitions.

Infiniment populaire auprès des voyageurs québécois, la capitale du pays se fait toujours plus invitante. Voici 7 des nombreuses bonnes raisons de s'y rendre prochainement.

Découvrir «les deux Havane» en vélo-taxi

«Il existe deux Havane, explique notre chauffeur cycliste rapidement transformé en guide local. Il y a La Havane coloniale et La Havane moderne.» Ces deux visages de la capitale, ils se découvrent avec bonheur en laissant défiler les différents paysages et points de vue sur la ville à bord d'un vélo-taxi. Depuis la Vieille Havane jusqu'aux quartiers huppés de Miramar et de Vedado, on plonge dans l'histoire de cette ville fondée en 1519.

Sur sa liste d'arrêts incontournables, on note le Musée de la Révolution, la Plaza de la Revolución, le Parque Coppelia, l'Université de La Havane, la vue panoramique sur La Havane admirée du haut des fortifications du Morro-Cabaña et une soirée de musique sous les étoiles au légendaire cabaret Tropicana.

Se prélasser sur les jolies Playas del Este

À deux pas de La Havane, loin des hordes de touristes qui se trouvent dans le reste du pays, les superbes plages tranquilles del Este se font invitantes. On s'y rend en taxi ou en empruntant l'autobus de la ville comme le font les locaux, tout simplement.

Profiter du calme d'un hôtel situé dans le quartier Miramar

À une dizaine de minutes de voiture du centre historique de La Havane, l'hôtel Memories Miramar Havana propose un séjour confortable et une atmosphère apaisante au cœur d'un quartier résidentiel huppé. Loin de l'agitation touristique, l'hôtel offre une superbe vue sur l'océan, une large piscine et de grandes chambres plutôt modernes. Idéal pour se détendre avant de replonger dans l'animation de la vieille ville. www.hotelmiramarhavana.com

Suivre les traces d'Ernest Hemingway

S'il a existé un ambassadeur de La Havane et de Cuba, c'est bien Ernest Hemingway. Un séjour à La Havane peut rapidement se transformer en véritable pèlerinage pour les admirateurs et les lecteurs du célèbre écrivain. On visite d'abord sa chambre préférée (la 511) restée intacte avec ses manuscrits, ses photos et sa machine à écrire à l'hôtel Ambos Mundos.

On se rend ensuite au restaurant-bar La Bodeguita del Medio siroter SON mojito préféré, avant de sortir de la ville pour faire un tour de bateau à la marina Hemingway ou marcher le long du Malecón, un de ses bouquins à la main (œuvre que l'on se procure chez les bouquinistes de la Plaza de Armas, dans la langue de son choix.) La Floridita propose toujours le «papa especial», daiquiri favori de monsieur Hemingway.

Quant au restaurant La Terraza de la ville portuaire de Cojimar - là où son bateau «El Pilar» fut si souvent amarré - on pouvait jusqu'à tout récemment espérer y rencontrer Gregorio Fuentes, le défunt héros capitaine du «Vieil homme et la mer».

Boire des bières locales

Oui, on se doit de boire du bon rhum à Cuba, mais il faut aussi se permettre de découvrir les brasseries locales de plus en plus branchées qui y ouvrent leurs portes. Après avoir bu un verre à la sympathique Factoria Plaza Vieja, on se rend à la brasserie cubano-autrichienne baptisée tout simplement «Ancien entrepôt du bois et du tabac». Installé dans le port, l'immense endroit prend place dans un ancien entrepôt de bois et de tabac (!) au design industriel. On aime son choix de bières artisanales, ses hauts plafonds et son décor cuivré.

Admirer les artistes à l'oeuvre dans la ruelle Callejon de Hamel

Découverte verdoyante en plein cœur de La Havane, la ruelle Callejon de Hamel se veut un espace de création pour des artistes locaux. Ici, c'est l'art sous toutes ses formes que l'artiste Salvador Gonsalez, instigateur du projet, a tenu à mettre en scène au simple profit de la communauté. Les influences de la religion afro-cubaine se font sentir jusque dans les sculptures, les peintures, les montages et les graffitis artistiques qui recouvrent les murs de cette toute belle ruelle.

Décrocher dans le petit paradis écotouristique de la communauté Las Terrazas

À 50 kilomètres de La Havane, la commune de Las Terrazas est l'endroit rêvé pour les amateurs de tourisme de nature et d'aventure. Sa réserve de la biosphère, Sierra del Rosario, fière de ses 117 espèces d'oiseaux et 800 sortes de plantes, est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Entouré d'arbres et de montagnes herbeuses, l'endroit est spectaculaire, et la vue aussi. On y propose des parcours de tyroliennes, de la randonnée, la découverte de ruines, la visite d'anciennes plantations de café, la baignade en piscines naturelles et des nuits en cabanes rustiques ou en camping.

Au centre de la commune, composée de 257 familles et de 1000 habitants, l'hôtel Mokase fait aussi accueillant avec sa quarantaine chambres, dont trois permettent de dormir chez l'habitant. www.lasterrazas.cu



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos