Ulysse

Les fabuleux parcs nationaux de Cuba

Cuba version nature

Voir en plein écran

Extrait du guide Ulysse Fabuleuse Cuba par un collectif d'auteurs d'Ulysse

Les beautés naturelles de Cuba sont protégées grâce à la création de plusieurs parcs nationaux, dont certains sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO, ainsi que de réserves de la biosphère sous les auspices de ce même organisme.

On trouve de ces parcs et réserves dans tous les coins du pays, et chacun protège un environnement naturel bien particulier. Mangrove, montagne, vallée, récif de corail, forêt humide, toutes les particularités géographiques et naturelles de l'île sont couvertes. La faune et la flore y sont particulièrement riches, et tous ces espaces naturels offrent de nombreuses possibilités d'activités de plein air, notamment la randonnée et la plongée sous-marine.

Nos coups de coeur

Parque Nacional de Viñales, province de province de Pinar del Río

Inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1999 et protégée par le Parque Nacional de Viñales, la vallée de Viñales possède la formation géologique la plus ancienne de Cuba. On y trouve ainsi de nombreux fossiles datant de la période jurassique ainsi que des coquillages pétrifiés. Fait unique, les palmiers-lièges, dont le nom scientifique est Mycrocyca calocoma, constituent de véritables fossiles vivants. Ce qui attirera par-dessus tout l'attention, ce sont les mogotes, ces montagnes de calcaire qui ont jailli abruptement de cette vallée qui s'étend sur près de 25 km. L'existence de ces montagnes s'explique par la présence d'un plateau il y a environ 160 millions d'années, dont la partie supérieure se serait effondrée, et les mogotes en étaient les piliers. Chaque mogote a des caractéristiques qui lui sont propres, et leurs différentes couleurs auraient été composées par les coquillages fossilisés qu'ils abritent.

Parque Nacional Alejandro de Humboldt, province de l'Oriente

Le Parque Nacional Alejandro de Humboldt se trouve à une trentaine de kilomètres à l'ouest de Baracoa. Ce magnifique parc d'une superficie de 700 km² fut désigné patrimoine mondial par l'UNESCO en 2001. Cet endroit naturel et encore sauvage est dans un état de conservation remarquable. La diversité de ce parc, avec ses forêts, ses montagnes, ses cours d'eau, ses lagunes et ses marécages, ainsi que ses nombreuses espèces endémiques, forme un écosystème unique dans les Caraïbes.

Parque Nacional Península de Guanahacabibes, province de Pinar del Río

Une des particularités du Parque Nacional Península de Guanahacabibes est de couvrir, sur près de 400 km2, le territoire terrestre et maritime de la région. Du côté terrestre, forêt et mangrove abritent de nombreuses espèces de mammifères, reptiles, et oiseaux, alors que du côté maritime, ce sont de magnifiques récifs coralliens, avec des « tombants» pouvant atteindre 300 m, qui attirent les plongeurs au milieu des poissons tropicaux. Les nombreuses criques et plages de sable blanc sont aussi des lieux de ponte pour les tortues marines.

La station balnéaire de María la Gorda est un endroit particulièrement prisé par les amateurs de plongée sous-marine. Si le site de María la Gorda n'est pas encore assez isolé et tranquille à vos yeux, dirigez-vous vers le Cabo de San Antonio. Située à l'ouest de María la Gorda, à l'extrémité ouest de l'île de Cuba, et entourée de la végétation luxuriante du Parque Nacional Guanahacabibes, cette petite station balnéaire prend des airs de «bout du monde».

***

Infos pratiques

Afin de préserver la nature, par simple contrôle ou par souci de sécurité en raison de la difficulté du terrain, la plupart des activités à l'intérieur des parcs nationaux cubains se font uniquement sous l'auspice d'un guide, dont certains parlent l'anglais et, plus rarement, le français. Sachez que cette règle est rigoureusement appliquée et contrôlée.

Dans la pratique, des aires naturelles fantastiques, comme les chemins de campagne qui se faufilent entre les plantations de tabac dans le Parque Nacional de Viñales, se prêtent très bien à une exploration en solitaire, si vous vous débrouillez en espagnol. Par contre, dans ce même parc, toute randonnée vers le sommet des fameux mogotes n'est pas conseillée sans l'aide d'un guide officiel, ou tout du moins, d'un ami cubain qui vous fera profiter généreusement des beautés et curiosités de son pays.

Fabuleuse Cuba
Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos