Sarah-Émilie Nault
Canoë

Un week-end à Venise

La belle Venise

Voir en plein écran

Sarah-Émilie Nault

Dernière mise à jour: 16-10-2015 | 14h23

Ruelles labyrinthiques, architecture remarquable, canaux où voguent «vaporettos», gondoles et bateaux, quartiers vivants, petits ponts et églises par dizaines; la ville emblématique des amoureux ne cesse de faire rêver. Qu'on la découvre alors qu'on a tout son temps ou l'espace d'un simple week-end, Venezia, la reine de l'Adriatique, promet un séjour mémorable au cœur de la vie italienne.

Quoi faire?

Admirer la place Saint-Marc du sommet de son campanile

Du haut des quelque 100 mètres du campanile de Saint-Marc, la vue sur Venise est magistrale. L'étendue de la ville surprend et impressionne autant que la finesse de ce tableau composé de toits orangés, de dômes et de clochers. C'est aussi le meilleur endroit pour admirer calmement la basilique et la place Saint-Marc, ainsi que le palais des Doges, cernés plus bas par les innombrables touristes.

Vivre la vraie vie italienne au Campo Santa Margherita

Dans le Dorsoduro - le quartier des étudiants et des artistes vénitiens - le Campo Santa Margherita respire la vraie vie italienne. Les enfants y jouent au ballon et s'y promènent à trottinette, leurs parents envahissent les terrasses, les étudiants reviennent de l'école, certains lisent assis sur les bancs de parc, d'autres font leurs emplettes pour le repas du soir. Ici, la vie italienne se déroule loin de tout ce qui est touristique et c'est un véritable plaisir pour les yeux. En soirée, le Campo (la place centrale) est tout aussi vivant et musical avec ses bars, ses restaurants et ses terrasses inlassablement bondés.

Se balader au marché aux poissons

Au «mercado del pesce», les étals de poissons frais offrent des opportunités de photos de voyage surpassant les éternels clichés de la place Saint-Marc. On s'y rend en matinée pour admirer les pêcheurs à l'œuvre alors qu'ils apprêtent devant leurs clients leurs belles prises du jour. Les Vénitiens viennent y faire leurs achats vêtus de leurs habits du dimanche. Les épiceries fines, tout autour du marché, proposent aussi de superbes idées de souvenirs gourmands.

Monter à bord d'un vaporetto

Le meilleur moyen de se déplacer à Venise reste le vaporetto, ce bateau-autobus et unique transport en commun. Parce qu'il est certain que l'on se perdra (plus d'une fois et même avec le plan de la ville bien en main) dans le labyrinthe que forment les ruelles de Venise, il vaut mieux se munir d'une carte à passage illimité pour une période de 24, 48 ou 72 heures. Et puis, la ville n'est jamais aussi belle que vue de l'eau.

Où flâner?

Au «comptoir à vins» Merca

Pour passer une soirée en compagnie des locaux, on se rend dans les ruelles juste derrière la folie du Rialto. Là, les jolis comptoirs à vins proposent du vin au verre à prix dérisoire ainsi que des «cicchettis» (sortes de tapas italiennes) que l'on déguste entre 18 et 21 h, tel que le veut la tradition. On boit debout, devant le comptoir, et directement dans la rue juste avant d'aller manger son véritable repas du soir.

Dans les ruelles du quartier Dorsoduro

Le quartier des artistes, des étudiants et des intellectuels voit passer de plus en plus de voyageurs (mais pas trop) désirant goûter à la véritable expérience italienne. Il faut se balader doucement dans ces ruelles tranquilles où règne une authentique vie de quartier. Tout près du fameux Campo Santa Margherita, la rue San Pantalon est sympathique et animée en soirée avec ses petits bars à vin, ses mini restaurants et ses boutiques.

En balade le long du canal della Giudecca

La promenade sur les «Zattere» (ces promenades longeant le canal) et menant jusqu'à la pointe du Dorsoduro promet une vue splendide sur la ville et la place Saint-Marc, sans sa légendaire agitation. L'endroit est calme, la basilique Santa Maria della Salute est superbe et les terrasses sur l'eau créent un cadre parfait aux balades romantiques.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos