Lise Giguère
Agence QMI

Londres sur les traces de James Bond

Royaume-Uni - Londres sur les traces de James Bond

Une photo tirée du film «Skyfall» montrant Bond sur le toit de l’édifice Scotland Yard Whitehal.Photos Lise Giguère / Agence QMI

Lise Giguère

Dernière mise à jour: 28-08-2015 | 15h23

À l'approche de la sortie de Spectre, le nouveau film de James Bond qui prendra l'affiche cet automne, nous vous proposons une visite de Londres sur les traces de l'agent secret de Sa Majesté.

Il existe dans la ville différents tours guidés consacrés au fameux personnage: en bus, en kayak, en Rolls Royce, etc., et chacun d'eux présente des lieux et des expériences différentes.

Nous avons opté pour l'une des balades offertes par Brit Movie Tours. Au cours de la visite, d'une durée d'environ trois heures, notre guide Mickael Bendib nous a conduits sur différents lieux de tournage de quelques-uns des 24 films officiels de 007, tout en nous révélant des aspects de la personnalité de son créateur Ian Fleming, qui a su marier la réalité de son passé à sa fiction.

Voici quelques-uns de ces lieux:

1. Le Musée Ripley's Believe it or not, de Picadilly Circus. En octobre 1962, c'est dans ce bâtiment - qui était alors le London Pavillon et non un musée dédié aux choses étranges - qu'a eu lieu la première du film «James Bond 007 contre Dr No».

2. L'intérieur de The Reform Club a été utilisé dans de nombreuses scènes de film, entre autres dans Quantum (Quantum of Solace) et dans Meurs un autre jour (Die Another Day) dans lequel apparaissait Madonna. Ce club très privé étant interdit aux visiteurs, on admire les jardins arrière que l'on aperçoit également dans le film. Le guide en profite pour nous informer que Margaret Thatcher a été la première femme (en 1981) à pénétrer dans ce club, traditionnellement réservé aux hommes.

3. Devant l'Arche de l'amirauté (1911) qui abritait autrefois les bureaux et les résidences des dirigeants de la Royal Navy, Michael nous livre quelques secrets sur Ian Fleming. Journaliste et officier du renseignement naval, l'auteur de 007 ressemblait beaucoup à son héros. Il fumait 60 cigarettes par jour et adorait les femmes. À la fin de la guerre, il a créé 007 en souhaitant devenir le meilleur auteur de nouvelles d'espionnage. Avant de quitter les lieux, notre guide nous précise que ce magnifique bâtiment qui fait face au Palais de Buckingham sera bientôt transformé en hôtel 5 étoiles.

4. Les bureaux dans lesquels travaillait Ian Fleming étaient situés tout près de l'Arche de l'amirauté et du House Guard Building ce qui lui permettait d'assister de façon quotidienne au spectacle de la relève de la garde.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos