Top10

Top 10: Prague pour les novices

République tchèque - Top 10: Prague pour les novices

Les touristes sont souvent nombreux sur le beau pont Charles.Photo Fotolia

Si elle fait aujourd'hui office de magnifique porte d'entrée sur l'Europe de l'Est, Prague n'a pas toujours été la capitale touristique que l'on connaît. Autrefois refermée sur elle-même à cause du régime communiste et de son passé agité, Prague attire désormais les foules - surtout en raison de sa monnaie, qui permet aux voyageurs étrangers d'optimiser leur budget, beaucoup plus que dans la zone euro voisine.

Voici 10 choses que vous devez absolument faire lors de votre première visite.

Le pont Charles

On ignore à quelle heure se lèvent les courageux photographes qui réussissent à voir le pont vide de touristes... Mais on pardonne rapidement aux foules qui l'envahissent, sachant que le pont est flanqué de trente statues d'inspiration religieuse et qu'il est l'un des seuls en Europe à posséder une tour toujours fonctionnelle.

Le château de Prague

Facilement identifiable grâce aux flèches de sa splendide cathédrale Saint-Guy, le château mérite à lui seul une demi-journée, où il sera possible d'assister à la relève de la garde et de visiter plusieurs pavillons, dont la tour blanche et ses salles de torture, la ruelle d'or et ses maisonnettes vieilles de 500 ans, ainsi que le palais royal.

L'église Notre-Dame du Týn

Les deux tours de cette église dominent la Vieille Ville depuis déjà belle lurette ! D'abord vouée au culte hussite, elle sera reprise par les jésuites après le retour au pouvoir des catholiques dans la région.

Boire une bière locale

Les Tchèques ne badinent pas avec la bière, surtout pas quand il est question de leur fierté nationale, la pilsner. Pour faire comme les locaux, on opte pour l'Urquell. Dans le doute, on se dirige vers le pub centenaire U Zlatého Tygra - la légende veut que si vous arrivez à vous trouver une place, c'est sans doute que l'un des habitués vient de mourir. Tenez-vous-le pour dit!

Honorer l'héritage juif de Prague

Le cimetière juif aura été le seul lieu de sépulture auquel les Praguois juifs eurent accès pendant plus de 300 ans - ce qui explique que la majorité des 100 000 tombes y soient aujourd'hui sens dessus dessous.

Le quartier Josefov et sa synagogue, quant à eux, ont longtemps été le centre spirituel de la communauté juive; du moins, jusqu'à ce que Hitler transforme le quartier en sinistre «musée du peuple disparu», entraînant de force sa population vers un ghetto.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos