Sylvie Ruel
Agence QMI

Un week-end culturel à Philadelphie

Pennsylvanie - Un week-end culturel à Philadelphie

Vue sur «Philly».Photos Visit Philadelphia et Sylvie Ruel / Agence QMI

Sylvie Ruel

Dernière mise à jour: 27-08-2015 | 12h22

Ville particulièrement animée, Philadelphie, qu'on nomme «Philly» est une destination agréable pour un week-end. On l'aime pour ses musées et institutions culturelles, ses quartiers historiques, ses espaces verts et son art de rue (plus de 3000 fresques murales sont disséminées partout dans la ville).

Philadelphie, avec ses rues parallèles, est également une ville facile à parcourir, particulièrement à pied.

Quoi faire?

Voir les peintres impressionnistes

Philadelphie possède l'une des plus prestigieuses collections privées d'œuvres impressionnistes, que l'on peut voir au tout nouveau musée de la Barnes Foundation. Ce dernier est situé sur la Benjamin Franklin Parkway, une artère de 1,6 km qui s'inspire des Champs Élysées et sur laquelle sont réunis plusieurs musées. La collection du Docteur Albert Barnes regroupe entre autres mobilier, sculptures et une remarquable collection de peintures impressionnistes. On peut y admirer près de 200 Renoir, 70 Cézanne, 60 Matisse, 50 Picasso, des Manet, Monet, Van Gogh, Seurat, Degas, Gauguin, Modigliani, Soutine, Rousseau...

www.barnesfoundation.org


Quant au Philadelphia Museum of Art, il présente jusqu'au 13 septembre 2015 l'exposition «Découverte des Impressionnistes: Paul Durand-Ruel et la nouvelle peinture». Elle nous montre comment le marchand d'art français Durand-Ruel a contribué, non sans difficulté, à faire connaître les peintres impressionnistes et comment ce mouvement s'est développé en Europe et ensuite aux États-Unis. L'exposition temporaire nous permet d'admirer des Sisley, Pissarro, Degas, Manet, Morrisot et Mary Cassats (la première femme peintre impressionniste américaine née à Philadelphie) et bien sûr de merveilleux Renoir, dont le réputé tableau «Danse à Bougival».

www.philamuseum.org

On peut également voir des Impressionnistes dans les collections du James A. Michener Museum et du Pensylvania Academy of the Fine Arts.

Voir les sculptures de Rodin

Le fameux «Penseur» de Rodin accueille les visiteurs à l'entrée du Musée Rodin, qui abrite près de 150 œuvres, la majorité des bronzes. On y trouve des versions d'œuvres célèbres, dont «Le Baiser». Il s'agit de la plus importante collection d'œuvres de Rodin en dehors de Paris.

www.rodinmuseum.org

Se faire photographier devant des sculptures célèbres

À l'extrémité de la Benjamin Franklin Parkway, on se fait photographier devant la fameuse statue «LOVE». Il faut y aller tôt le matin, car le lieu est très fréquenté. La foule se presse également devant la statue de Rocky qui se trouve au pied des escaliers du Philadelphia Museum of Art. Incarné par Sylvester Stallone, le réputé boxeur Rocky est la vedette étoile de six films, tous tournés à Philadelphie, entre 1976 et 2006.

Arpenter les rues du Old City District

Les passionnés d'histoire se doivent de visiter ce quartier, à l'est de la ville, connu comme le berceau de la nation. La visite débute au Independance Visitor Center et se poursuit ensuite au Liberty Bell Center, où se trouve la fameuse cloche de la liberté. La cloche de 940 kg a été installée dans la tour de l'Independance Hall (à quelques pas de là), où fut signée la déclaration d'indépendance des États-Unis en 1776 et rédigée la Constitution des États-Unis en 1787. S'Il y a foule, on se contente de regarder la cloche (devenue le symbole de liberté nationale) de l'extérieur par la fenêtre. Un arrêt s'impose aussi au National Constitution Center, un musée interactif dédié à la Constitution qui présente plusieurs expositions amusantes.

La vieille ville possède un riche patrimoine. Il faut voir Elfreth's Alley, petite rue étroite de 32 maisons qui est la plus vieille rue résidentielle des États-Unis; le cimetière Christ Church Burial Ground, où sont enterrés cinq signataires de la Déclaration d'indépendance, dont Benjamin Frankli et Betsy Ross House, la petite maison où aurait été cousu le premier drapeau américain, à la demande de George Washington.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos