New York tourne au vert

New

Le parc fait maintenant 1,6 km de long depuis la rue Gansevoort dans le Meatpacking District jusqu'à la 30e rue dans Chelsea.  © Agence QMI/ Marie-Joelle Parent


Véronique Leduc - Collaboration spéciale -Canoe.ca
Photo dans le texte: Shutterstock

La tendance est au vert. Un peu partout en Amérique du Nord, des villes prennent les devants et mettent sur pied différents projets écologiques. Pendant un an, notre collaboratrice Véronique Leduc parcourra les grandes villes du Canada et des États-Unis à la recherche d’initiatives vertes conçues pour les citoyens, mais assez fortes pour attirer les touristes. Chaque mois, une nouvelle ville s’ajoutera à notre carte verte de l’Amérique du Nord.

Cinquième escale: New York

***

Des fleurs dans le ciment

Fleurs sauvages, herbes folles et arbustes surgissent désormais en plein cœur du centre-ville de New York, sur le chemin de fer déchu de l’ancien Meatpacking District, ce quartier qui comptait en 1900 250 abattoirs et boucheries.

C’est parce que le chemin de fer construit en 1847 à travers les rues de la ville causait trop d’accidents, valant d’ailleurs à la 10e Avenue le nom de Death Avenue, qu’on déplace, en 1929 la structure à neuf mètres au-dessus des rues.

Puis, au fil des ans, l'usage de camions réfrigérés fait diminuer peu à peu le trafic ferroviaire jusqu’à mener à l’abandon complet, en 1980, de la ligne de chemin de fer, transformant le district en un quartier fantôme.

En 1999, alors qu’on menace de détruire la structure désormais inutile, un groupe se forme, Friends of the High Line, et se lance à la défense du chemin de fer historique qu’il rêve de transformer en parc.

C’est ainsi qu’après plusieurs années de négociations et de travail, le premier segment du parc en longueur, nommé High Line, voit le jour en 2009. Dans le quartier, la seule perspective de cette «coulée verte» au milieu de la ville engendre un important boom de construction, provoque l’ouverture de nombreux commerces et suscite un intérêt touristique marqué.

Vert sur gris

Ainsi, dans le quartier Chelsea, qui reprend vie peu à peu, un espace vert s’étend sur près de 2,5km, offrant aux visiteurs verdure, structures étonnantes et point de vue nouveau sur la ville.

L’idée est franchement originale et l’espace très bien exploité, en respect avec l’histoire des lieux. Les bureaux d’architectes paysagers James Corner Field Operations, Diller Scofidio + Renfro et Piet Oudolf, ont laissé dans le parc les anciens rails et ont inclus divers éléments rappelant l’univers ferroviaire.

La première section, entre les rues Gansevoort et la 20e, est accessible au public depuis l’été 2009 alors que la deuxième partie, de la 20e à la 30e rue, est ouverte depuis le début du mois de juin.

Entre verdure et design, sur la structure surélevée appartenant désormais à la ville, les New-Yorkais font leur jogging, les familles participent aux tours offerts par des jardiniers, les groupes scolaires visitent les lieux et les jeunes participent aux ateliers de danse pendant que les touristes font une promenade agréable, s’étonnant de ce jardin qui a su faire sa place entre ville et ciel et qui trône fièrement au-dessus de l’agitation urbaine.

www.thehighline.org

***

New York vert top chrono

Pour débuter la journée, on se rend au Union Square Greenmarket où fermiers, boulangers et pêcheurs se retrouvent les lundis, mercredis, vendredis et samedis de 8h à 18h depuis 33 ans. On fait provision d’aliments frais que l’on dégustera dans l’ambiance festive du marché. Au nord-ouest du Parc Union.

www.grownyc.org/unionsquaregreenmarket

Du marché, on peut se rendre à pied jusqu’au début du parc du High Line, qui se trouve à la rue Gansevoort, entre la 10e et la 11e Avenue. On découvre le projet en marchant jusqu’à la 30e rue. www.thehighline.org

Impossible, lors d’un séjour à New York, de passer à côté d’une visite au Central Park. L’idéal, pour se déplacer à travers cet immense espace vert, est de louer un vélo. Plusieurs compagnies de location se trouvent en bordure du parc. www.centralpark.com

À quelques rues de Central Park se trouve le bistro et bar à vins V-Note qui propose dans un décor moderne un menu végétarien original et coloré. 1522 First avenue Go Green Tour propose différents tours guidés d’une à trois heures ayant tous un point en commun: des moyens de transport écologique. On réserve le tour qui nous intéresse qui se fera à pied, en charriot tiré par un cycliste, ou en vélo. Les points de rencontre sont en fonction du tour choisi. www.nycgogreentours.com

Le restaurant GustOrganics, fort de plusieurs certifications vertes, propose un menu composé exclusivement d’ingrédients biologiques. L’endroit propose même le seul bar certifié biologique au monde! 519 avenue of the Americas, www.gustorganics.com

À Soho, le Crosby Street Hotel, qui vient de recevoir sa certification LEED Or, est l’hôtel le plus vert de New York. L’endroit pose de nombreuses actions en respect de l’environnement et alimente son restaurant avec les récoltes de son jardin sur le toit. 79 Crosby Street, www.firmdalehotels.com

Info: www.nycgo.com/green (en anglais)


Vidéos

Photos