Sarah Bergeron-Ouellet
Agence QMI

Lanai, l'île la plus surprenante d'Hawaii?

Lanai, l'île la plus surprenante d'Hawaii?

Sarah Bergeron-Ouellet

Sarah Bergeron-Ouellet

Quelles sont les images qui vous viennent en tête quand vous pensez à Hawaii? Des cascades au milieu de la jungle? Des villages de surfeurs? Des champs de lave? Des spectacles de ukulélé sur la plage? Eh bien, préparez-vous à mettre tout ça de côté quand vous débarquerez à Lanai, la plus petite île habitée de l'archipel d'Hawaii.

Située au large de Maui, Lanai, qui fait 364 kilomètres carrés, a déjà été la plus grande plantation d'ananas du monde. L'île appartient désormais au millionnaire américain et cofondateur d'Oracle Larry Ellison. Elle abrite un site sacré qui a l'air d'avoir déboulé de la planète Mars, ses 30 km de plages sont sauvages et presque toujours déserts et, le long de ses 600 km de routes de terre, on croise... des chevreuils et de longs pins colonnaires.

«Rien ne ressemble à l'Hawaii des cartes postales, ici», nous lance le guide et chauffeur hawaiien Bruce Harvey, alors que nous nous apprêtons à découvrir son île à bord d'un 4 x 4. «C'est vraiment un endroit unique.»

C'est par le seul village de Lanai que le tour de Bruce commence. Lanai City a été fondée dans les années 1900 quand l'île était une vaste plantation d'ananas. À une certaine époque, on y produisait 75 % des ananas du monde.

C'est la compagnie qui deviendra Dole qui a construit la ville, son parc et ses petites maisons de bois. On y trouve aujourd'hui un petit hôtel historique (l'Hotel Lanai), des galeries d'art et des cafés à l'air accueillant.

C'est ici, à l'ombre des pins, que vivent presque tous les 3000 habitants de l'île, dont près de la moitié sont d'origine philippine, les Philippins ayant été nombreux à venir travailler dans les plantations. Elles ont cessé d'être cultivées en 1992.

Sur les routes (désertes) de l'île

À l'extérieur du village, difficile d'imaginer cette époque où les ananas sortaient partout de terre. Il en reste toutefois un souvenir déplorable: le plastique, qui recouvrait les champs et qu'on n'a pas cru bon retirer quand on a cessé la production.

Il est maintenant invisible sous le couvert de végétation, mais les pistes de terre battue le cachent plutôt mal (Lanai n'a que 48 km de route asphaltée) et de petits morceaux surgissent ici et là.
Le paysage a beau être verdoyant et l'île a beau être «assurément en train de se régénérer» selon Bruce Harvey, si jamais quelqu'un décide de refaire pousser des ananas ici un jour, souvenez-vous de ne pas en manger...

Le jardin de pierres

Le point le plus élevé de Lanai est le pic Lanaihale, à 1027 mètres d'altitude. Dans les hauteurs de l'île se trouve aussi un site sacré spectaculaire surnommé «Garden of the Gods». Son vrai nom hawaiien est Keahiakawelo et on y découvre d'énormes roches rondes qui semblent avoir été catapultées depuis la lune. C'est un site désertique et venteux (c'est le moins qu'on puisse dire) où ne pousse aucune végétation.

Selon la légende, l'endroit serait ainsi à cause de grands feux allumés autrefois par les prêtres de Lanai et de Molokai sur leurs îles respectives.

Il est en tout cas formellement interdit de déplacer la moindre pierre à Keahiakawelo, mais quelque chose dans l'atmosphère nous enlèverait l'envie de le faire de toute façon.

Un luxe isolé

Notre tour guidé en 4 x 4 - durant lequel on s'arrêtera aussi pour photographier la plage Kaiolohia et son épave, le ranch Lanai et ses chevaux, ainsi que quelques chevreuils croisés par hasard - se termine à l'hôtel Four Seasons Lanai.

Tout comme le reste de l'île, le luxueux établissement appartient au riche homme d'affaires Larry Ellison, qui a acheté 98 % de Lanai en 2012 pour la somme de 300 millions $ US.

Ellison possède pratiquement tout: la ville, les vallées, les forêts, le terrain de golf et les deux hôtels Four Seasons qui étaient déjà sur place. L'un est fermé pour rénovations en ce moment, mais l'autre - le Four Seasons Lanai - a été complètement revampé en 2016.

Cet hôtel est le moteur économique de l'île, qu'Ellison a pour but de transformer en paradis du tourisme de luxe responsable, et il est maintenant l'un des plus beaux hôtels d'Hawaii.
Rien de clinquant dans cet établissement, mais des oeuvres d'art hawaiien partout, des matériaux nobles, de la lumière, des jardins fabuleux et un luxe technologique qui plaît certainement à la clientèle, qui vient entre autres de Silicon Valley.

Pour vous donner une idée, la chambre la plus simple coûte un minimum de 1300 $ US la nuit pour les mois à venir.

L'hôtel et les piscines du Four Seasons Lanai sont perchés au-dessus de la belle baie Hulopoe et de sa plage de sable clair. Comme tous les rivages d'Hawaii, cette plage est publique, mais les visiteurs y sont probablement moins nombreux que les dauphins.

Sur le site de l'hôtel, on découvre aussi les ruines d'un petit village hawaiien fondé il y a 800 ans, ainsi qu'un gros rocher rouge, Puupehe, où flotte la légende d'un guerrier amoureux...

On exagère peut-être en disant que Lanai est l'île la plus surprenante d'Hawaii - après tout, cet archipel a bien des secrets -, mais mettez-y les pieds et vous en repartirez sans doute encore plus intrigués qu'à votre arrivée.

Infos pratiques

Comment s'y rendre?

En traversier depuis la ville de Lahaina, à Maui (guettez les baleines durant l'hiver). Lanai a aussi un petit aéroport.

Comment s'y déplacer?

On loue un véhicule 4 x 4 ou on fait un tour guidé.

Quoi faire?

Randonnée pédestre (notamment la Munro Trail, 18 km), balade à cheval, hors-piste en 4 x 4, croisières aux dauphins, visite de sites archéologiques, d'un sanctuaire de chats (oui!), de plages...

Où se loger?

Au Four Seasons Lanai, bien sûr, si on peut se le permettre.

À l'historique Hotel Lanai ou dans un des gîtes offerts sur Airbnb.

Au camping Hulopoe Bay Beach Park, tout près du Four Seasons.

Où manger?

Il y a des cafés et casse-croûte au village.

Le Four Seasons Lanai a plusieurs restaurants (dont un Nobu) qui valent vraiment le détour. Pas besoin d'y loger pour y aller.

Combien de temps y consacrer?

À moins d'aller se faire dorloter au Four Seasons, on y fait une excursion d'un jour (ou de quelques jours) si on est déjà à Maui.

En savoir plus: www.gohawaii.com/islands/lanai



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos