Vous êtes ici : canoe.ca > Voyages > Destinations > États-Unis > Galeries de photos
Le 23 avril 2014
Arizona
Sur la route 66
  1. La route 66 est la plus mythique des routes américaines. Elle reliait autrefois Chicago, en Illinois, à Los Angeles, en Californie. Elle traversait trois fuseaux horaires, huit États et faisait 3945 kilomètres. Elle a été créée en 1926 et abandonnée en 1985, avec la venue des autoroutes. Depuis, les portions encore existantes de la route sont considérées comme «historiques» et visitées par des voyageurs de partout dans le monde.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  2. L'Arizona possède le plus long tronçon ininterrompu de la route 66 originale aux États-Unis. Il s'agit des quelque 260 km qui séparent Ash Fork et Topock. Sur cette portion se trouve le village de Seligman.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  3. Le film d'animation «Cars» de Pixar (2006) met en vedette un village inventé de la route 66 qui serait en partie inspiré de Seligman.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  4. Ouvert depuis depuis 1953 le long de la route 66, à Seligman, le casse-croûte Delgadillo's Snow Cap attire des visiteurs de partout dans le monde.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  5. Derrière le comptoir du Snow Cap, dans une atmosphère surchargée plutôt typique des commerces que l'on retrouve sur la route 66 en Arizona, on prépare hot-dogs, hamburgers et «milkshakes» comme autrefois.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  6. Incontournable du petit village de Seligman: le Angel & Vilma's Gift Shop, tenu par Angel Delgadillo et sa famille. Il est à la fois magasin de souvenirs, ancien salon de barbier, centre d'information touristique et lieu pèlerinage.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  7. Angel Delgadillo est une légende vivante pour les amoureux de la route 66: c'est lui qui a créé, en 1987, la première Historic Route 66 Association dont le but est de promouvoir et sauvegarder l'ancienne route américaine. On le surnomme «l'ange gardien» de la route 66 et il vient de célébrer ses 86 ans.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  8. Dans la boutique de souvenirs d'Angel Delgadillo, on trouve plusieurs «classiques» des magasins dédiés à la route 66.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  9. Le village de Seligman, dans le nord de l'Arizona, ne compte que 450 habitants.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  10. Des motels retapés divers se retrouvent dans les villages de la route 66, en Arizona. On peut y louer des chambres (modestes) à un très bon prix.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  11. Des Ford, Chevrolet et autres voitures d'autrefois sont exposées un peu partout devant les commerces de la route 66 en Arizona. Certaines ne sont plus que de simples carcasses, d'autres pourraient peut-être rouler encore...
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  12. Dans la ville de Kingman, le motel El Trovatore vient de rouvrir ses portes après des années d'abandon. À l'exception des lits - qui sont tout neufs - et de nouveaux éléments de décoration, tout y est resté comme à l'époque de son ouverture, en 1937.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  13. Le motel El Trovatore de Kingman loue des chambres à partir de 40$ par nuit.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  14. À Kingman, une ville de 28 000 habitants, le casse-croûte Mr D'z est particulièrement populaire.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  15. L'édifice qui abrite aujourd'hui le casse-croûte Mr D'z a été construit en 1927. C'était à l'époque une station-service doublée d'un restaurant.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  16. Le Mr D'z est un endroit chaleureux qui fait voyager les visiteurs dans les années 50, une époque prospère pour la route 66 puisque les Américains étaient nombreux à prendre des vacances en voiture.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  17. En Arizona, si l'on prend la route 66 vers l'ouest, on doit tôt ou tard traverser les Black Mountains.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  18. Dans ces montagnes se trouve l'un des segments les plus excitants et étonnants de la route 66 en Arizona. Sinueux, étroit, isolé, rocailleux, il est l'un des favoris des motocyclistes.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  19. Ce secteur presque périlleux s'arrête dans un village étrange nommé Oatman. Fondé en 1902, il s'agit d'une ancienne ville minière, qui a été abandonnée puis réanimée pour accueillir les touristes de la route 66 historique.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  20. Ce village est constitué d'une enfilade de boutiques de souvenirs et de quelques casse-croûte. Des ânes s'y promènent en liberté. Ce sont des descendants des «burros» qui étaient utilisés dans les mines.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  21. Bâtiment décrépi, l'hôtel Oatman ne loue plus de chambres mais abrite toujours un casse-croûte et un bar.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  22. Le restaurant de l'hôtel Oatman est vraiment un lieu... étonnant, voire franchement bizarre. Ses murs et une bonne partie de son plafond sont recouverts de billets de 1$ laissés par les visiteurs.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  23. Cette drôle de pratique est un clin d'oeil aux mineurs du début du 20e siècle qui avaient l'habitude de laisser un dollar au mur en guise de paiement pour leur futurs verres et repas. Lorsqu'ils avaient tout dépensé, le patron décrochait le billet.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  24. Si certains villages de la route 66 sont toujours vivants, les bâtiments abandonnés sont nombreux le long du chemin, en Arizona. Symbole d'une ère révolue, voici l'ancienne John Osterman Gas Station, à Peach Springs.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  25. La route 66 a été graduellement remplacée par les autoroutes à partir de la fin des années 50. Les villages qui avaient cette route comme rue principale dépendaient souvent entièrement du passage des voyageurs. Quand la 66 a été déclassée en 1985, plusieurs d'entre eux sont morts.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  26. Quelque part entre le magasin de souvenirs, le musée, le dépanneur, la halte routière et la «cour à scrap», le Hackberry General Store (à Hackberry) est un site à ne surtout pas manquer si l'on veut faire l'expérience de la 66 d'aujourd'hui.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  27. Dans la coquette ville de Williams aussi, les magasins de souvenirs sont nombreux. Cette petite ville abrite un tronçon très bien entretenu de la route 66. C'est aussi la porte d'entrée du Grand Canyon, attraction magistrale de l'Arizona.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  28. C'est en quelque sorte à Williams que la route 66 est officiellement morte. C'est ici que sa dernière portion a été court-circuitée par l'autoroute en 1984.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  29. Les motels sont nombreux sur la route 66 à Williams.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  30. Un autre motel de la route 66 à Williams.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  31. Williams est situé à environ 100 km du Grand Canyon. Il est possible de s'y rendre en voiture mais aussi à bord d'un train historique.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  32. À l'intérieur du train historique et touristique menant vers le Grand Canyon, les touristes sont divertis!
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  33. Le Grand Canyon est l'attraction numéro 1 de l'Arizona. Difficile à imaginer, mais il fait 446 km de long, jusqu'à 29 km de large et jusqu'à 1,6 km de profondeur.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  34. Les proportions du Grand Canyon semblent défier les lois de la perspective.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  35. La ville de Flagstaff, en Arizona, est un autre arrêt le long de la route 66, et une autre porte d'entrée pour le Grand Canyon (125 km).
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  36. Ville moderne de 66 000 habitants, Flagstaff a conservé des vestiges de la mythique 66.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  37. À Flagstaff, ce bar d'autrefois accueille toujours son lot d'habitués et de touristes.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI
  38. La route 66 a eu plusieurs surnoms au fil des ans, dont la «rue principale des États-Unis» et la «route mère». Aujourd'hui, les tronçons de la voie originale sont identifiés par des affiches de ce type.
    Photo Sarah Bergeron-Ouellet / Agence QMI