Sarah-Émilie Nault
Canoë

Bienvenue dans le nouveau Downtown Las Vegas

Downtown Las Vegas

Voir en plein écran

Sarah-Émilie Nault

Dernière mise à jour: 30-03-2016 | 12h16

Des néons, des casinos et des visiteurs excentriques, il y en autant dans le centre-ville historique de Las Vegas que sur la célèbre Strip. Mais depuis cinq ans, le Downtown Las Vegas, qui a été le cœur du quartier du divertissement de 1905 à la fin des années 1950, vit une véritable revitalisation.

Aujourd'hui, culture pop, look «vintage», boutiques et cafés branchés se mêlent aux nouveaux musées, centres artistiques, galeries d'art et festivals que propose une communauté d'investisseurs, de restaurateurs et d'artistes nouveau genre.

Le 18 b District

Dans le quartier 18b District - The Las Vegas Arts District, des galeries d'art, studios d'artistes, boutiques éclatées, pubs, bars, restaurants et cafés ont pris d'assaut 18 pâtés de maisons de la partie sud de Downtown Las Vegas (DTLV). Accessible en voiture, en transport en commun ou en circuit organisé, ce quartier célébrant le travail d'artistes locaux se découvre à pied, à travers les murales colorées et les installations excentriques.

Dans les immeubles de la The Arts Factory et du Art Square, des dizaines de boutiques indépendantes et de studios d'artiste ne demandent qu'à être découverts, alors qu'en soirée, la musique locale et les performances prennent joyeusement toute la place.

Depuis 2002, le First Friday est quant à lui l'événement artistique et culturel à ne pas manquer. Le premier vendredi de chaque mois, ce festival attire entre 10 000 et 20 000 visiteurs se régalant de nourriture, de boissons, de musique, de performances visuelles et d'expositions d'artisans locaux. Lors du Preview Thursday, le jour précédent, les visiteurs ont aussi la chance de rencontrer et de voir les artistes à l'œuvre dans leur atelier.

Pas très loin de là, le Downtown Container Park regroupe boutiques, restaurants, pubs et cafés tout en misant sur les produits locaux et le développement durable. Encerclant un parc rempli de jeux pour enfants, la quarantaine de commerces a pris place dans d'anciens conteneurs en métal convertis tantôt en magasin de bonbons, tantôt en restaurant végétalien, en café ou même en chapelle où sont célébrés des mariages «à la Vegas». Les soirées y sont musicales et l'entrée du parc impressionne avec son immense mante religieuse cracheuse de feu, vestige du fameux festival Burning Man.

La nouvelle Fremont Street

Au cœur de toute cette effervescence artistique, la fameuse Fremont Street continue de séduire les visiteurs avec son long recouvrement illuminé, ses devantures de casinos et d'hôtels mythiques tout en néons et ses cinq pâtés de maisons aux allures rétro réservés aux piétons. Entre les nouveaux lounges, restaurants, pubs et bars de quartier, la Fremont Street Experience et sa tyrolienne baptisée Slotzilla font souffler un vent de fraîcheur dans cette partie de Las Vegas. La tyrolienne fait 77 pieds de haut sur 850 pieds de long et se déploie tout juste sous le passage en néons.

En frais de musées, le Mob Museum (Las Vegas Museum of Organized Crime and Law Enforcement) est aussi fascinant que l'histoire du crime organisé qu'il dépeint. Les célèbres gangsters de Capone à El Chapo, la formation de la mafia, l'époque de la prohibition, le travail des forces de l'ordre, les coups les plus impressionnants et les criminels les plus redoutables; on y comprend, grâce à des images et des objets d'époque, l'impact du crime organisé sur l'histoire de Las Vegas et du reste du monde.

De son côté, l'exposition en plein air du Neon Museum se découvre de jour comme de soir, accompagné d'un guide bien au fait de chaque histoire se cachant derrière les 150 enseignes endormies de vieux hôtels et casinos.

Pour en savoir plus le DTLV: downtown.vegas et www.lvcva.com

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos