Camping Caravaning

Colombie-Britannique: 3 itinéraires de rêve

Colombie-Britannique - Colombie-Britannique: 3 itinéraires de rêve

NanaimoPhoto Fotolia

La Colombie-Britannique est une destination idyllique, riche en paysages de carte postale. Que ce soit en véhicule récréatif, en auto ou en cyclotourisme, on sillonne ses routes panoramiques avec délectation.

Voici trois itinéraires coups de coeur pour planifier un voyage sur fond de Pacifique, de vignobles et de lacs aux eaux émeraude.

L'île de Vancouver

L'ile de Vancouver est vaste, très vaste même! 500 kilomètres séparent le nord du sud de l'ile dans une mosaïque d'atmosphères de bout du monde. Battu par les vents du Pacifique, son littoral occidental se découpe en centaines de petites baies et de plages sauvages tandis que son centre est tapissé d'une impressionnante forêt humide peuplée d'arbres centenaires.

Sanctuaire des peuples wakash et salish, l'île de Vancouver abrite des sites naturels et historiques - aujourd'hui protégés par des parcs nationaux, provinciaux et des musées - qui font partie intégrante de l'identité de la Colombie-Britannique.

Afin de rentabiliser les kilomètres, l'argent et le temps passé sur la route, on recommande de consacrer de 5 à 10 jours à un séjour sur l'ile, dans un circuit privilégiant sa région sud et centrale. Depuis le débarcadère du traversier (au départ du sud de Vancouver), on emprunte l'autoroute 17 en direction de Victoria, joli port côtier au style résolument british.

On quitte ensuite la seule «ville» de l'île pour rouler vers le nord et la capitale de la barre chocolatée Nanaimo. Mais les plus beaux paysages restent à venir: Qualicum Beach et ses kilomètres de sable fin, puis le parc provincial McMillan qui abrite une forêt d'arbres géants aux allures de cathédrale forestière.

On continue sur la route 4 jusqu'à rencontrer l'océan Pacifique, dans les limites du parc national Pacific Rim, où il est possible de camper. Paradis des surfeurs, des pêcheurs et des baigneurs, ce territoire est toutefois souvent inondé par des pluies intempestives, la côte ouest de l'ile recevant les précipitations les plus abondantes d'Amérique du Nord.

Qu'à cela ne tienne, on chaussera des bottes en caoutchouc pour affronter les embruns de la mer qui balayent des kilomètres de plage sauvage abandonnée des touristes. Au plus grand bonheur des amateurs de nature indomptée.

Bon à savoir

Longueur du parcours: 550 kilomètres approximativement
Meilleure période pour visiter: juin et juillet
Informations routières: prévoir dans le budget le prix des traversées pour se rendre sur l'ile de Vancouver (aller simple: 15,50 $ / pers. + 51,25 $ / véhicule de 6 m (20 pi) ou moins, 5,85 $ / 30 cm (1 pi) supplémentaires). L'état des routes est excellent. Pour accéder à des campings ou des parcs un peu plus reculés, certains chemins sont en gravier.
Suggestion de parcours additionnel: faites un séjour sur une ou plusieurs des Southern Gulf Islands, découvrez à pied ou à vélo leurs fermes, vignobles et ateliers d'artiste et campez dans l'un des parcs provinciaux. À privilégier: Salt Spring Island, Saturna Island et Newcastle Island.
Où camper: plusieurs options sont intéressantes, notamment le Living Forest Campground, 250-755-1755, le Parkside Campground, 250-830-1428 et la Réserve du parc national du Canada Pacific Rim, 250-726-3500 Plus d'infos: www.pc.gc.ca/pn-np/bc/pacificrim/visit/visit4c.aspx



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos