Ulysse

Vacances en plein air: pourquoi pas l'Ontario?

Ontario - Vacances en plein air: pourquoi pas l'Ontario?

Les dunes du Sandbanks Provincial Park attirent beaucoup de visiteurs québécois.Photo Tourisme Ontario

Extraits du Guide de voyage Ulysse Ontario, par un collectif d'auteurs Ulysse

L'Ontario possède de fort beaux et vastes sites naturels. Que vous cherchiez des plages de sable blanc ou des sentiers de randonnée, des lacs tranquilles ou des marais sauvages, l'Ontario a amplement de quoi combler les vacanciers.

Sandbanks Provincial Park

Sur l'île de Quinte s'étend le Sandbanks Provincial Park, qui protège des dunes remarquables, parfois hautes de 25 m, à l'écosystème fragile. Il est également réputé pour ses deux magnifiques plages de sable, que d'aucuns qualifient de plus belles dans cette partie de l'Ontario.

On peut y planter sa tente; cependant, le parc étant très populaire, il est préférable de réserver avant de s'y rendre. En hiver, on peut le sillonner en skis de fond, 10 km de pistes étant entretenues.

Île Manitoulin

Terre paisible renfermant une centaine de lacs, de mignons villages et de pittoresques hameaux, l'île Manitoulin, la plus grande du monde en eau douce, a de quoi plaire aux personnes à la recherche de paysages champêtres et d'une nature sereine.

Très propice à la randonnée à pied et aux promenades en vélo, l'île, avec ses longues plages de sable blanc, ses côtes bordées par des eaux où abondent les poissons et ses sentiers de randonnée, offre bien des ressources naturelles pour divertir l'amateur d'activités de plein

Algonquin Provincial Park

Couvrant 7 630 km² de territoire protégé de l'exploitation forestière, l'Algonquin Provincial Park, vaste parc sauvage, réserve aux visiteurs des paysages fabuleux. Depuis plus de 100 ans, le parc ne cesse de susciter l'engouement auprès des amateurs de plein air, qui viennent y retrouver des lacs miroitants,

des rivières qui serpentent, des forêts d'érables, de bouleaux et de conifères, des clairières couvertes de bleuetières, des mammifères comme l'ours noir, l'orignal, le castor, le chevreuil ou le raton laveur.

Parc national de la Pointe-Pelée

À l'extrême sud-ouest de l'Ontario, une pointe de terre s'avance dans le lac Érié : la pointe Pelée, bordée de marais. Refuge d'une faune variée, ce site est protégé par le parc national de la Pointe-Pelée, qui offre d'agréables sentiers de randonnée.

Les longues passerelles de bois qui s'enfoncent dans les marais et qui permettent l'observation de multiples espèces dans leur environnement naturel ajoutent à l'attrait de ce parc fascinant, où l'on a observé près de 350 espèces d'oiseaux. On y trouve également quelques plages.

Ontario


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos