Sarah Bergeron-Ouellet
Canoë

Hong Kong: trip bouffe

Hong Kong: trip bouffe

Voir en plein écran

Sarah Bergeron-Ouellet

La gastronomie de Hong Kong vaut probablement le voyage à elle toute seule.

Au milieu des gratte-ciels, des centres commerciaux et des temples dissimulés entre les deux; près de la baie toujours bondée, sous les affiches au néon ou dans un hôtel de luxe, on est assurés de se régaler. Restos branchés, étals de rue, salons de thé ou tables étoilées, le territoire compte plus de 12 000 restaurants selon l'office de tourisme.

Variée, la gastronomie hongkongaise s'inspire beaucoup de la cuisine cantonaise, mais aussi des autres cuisines chinoises ou asiatiques et des saveurs de l'Occident. Par quoi commencer?

Il faut d'abord goûter les fruits de mer, particulièrement si l'on quitte le centre-ville et que l'on va dans les Nouveaux Territoires. Il faut aussi goûter les nouilles de riz, souvent servies en soupe, et la «vraie» fondue chinoise, dite hot pot. Mais, d'abord et avant tout, il faut goûter les dim sum.

«Toucher le coeur»

Sortes de tapas chinoises, les dim sum sont de petites bouchées, souvent cuites à la vapeur et servies dans des plats de bambou, que l'on sert traditionnellement avec du thé pour le brunch ou le dîner. Le mot dim sum veut dire «toucher le coeur».

Parmi les centaines - voire milliers - de variétés offertes, il ne faut pas manquer les dumplings aux crevettes et les BBQ pork buns, ces petits pains moelleux au porc sucré cuits à la vapeur. Il faut aussi essayer les cheung fen, ces crêpes de farine de riz fines comme de la soie farcies de porc, boeuf, crevettes ou autres fruits de mer.

L'heure du thé

Pour faire comme les gens de l'endroit, on doit aussi goûter le thé au lait (milk tea), un mélange de thé noir infusé avec du lait concentré. Il s'agit d'une tradition typiquement hongkongaise, sorte d'adaptation du thé à l'anglaise. On le dégustera avec une tarte aux oeufs sucrée ou un petit «beignet ananas». On goûtera aussi le thé chinois ou encore les tisanes (herbal teas), très précieuses dans la médecine chinoise traditionnelle. Aurez-vous besoin de la tisane aux cinq fruits ou de celle à la carapace de tortue?

Pattes de poule et soupe de serpent

Sur les tables de Hong Kong, il y a des tonnes de choses inhabituelles pour le voyageur venu de loin. C'est le cas des pattes de poule, un régal local, que nous avons goûtées bouillies et en sauce dans un restaurant toujours bondé du quartier Shim Shui Po.

C'est aussi le cas de la soupe de serpent, qui ne fait pas l'unanimité, mais qu'on peut trouver, surtout l'hiver, dans de petits restaurants où les serpents vivants sont parfois gardés non loin des tables, dans des compartiments à l'abri des regards.

Il y a aussi ces précieux et très coûteux nids d'hirondelles - de véritables nids imbibés de mucus d'oiseaux -, servis entre autres au T'ang Court, l'un des chics restaurants 3 étoiles Michelin de Hong Kong.

Et que dire de tous ces marchés, comme celui du village de pêcheurs de Tai O, qui regorgent de produits de la mer séchés qu'on a peine à identifier?

Tour gourmand

Pour démystifier une partie de tout cela, et pour goûter encore plus de spécialités, joindre un tour gourmand avec un guide local est incontournable.

En arpentant ainsi les rues de Tai Po Market, dans les Nouveaux Territoires, nous avons pu découvrir la fameuse oie rôtie (un type de BBQ chinois), les friandises aux noix typiques de Macao, le pouding au tofu et plus encore. Le tout, dans de petits restaurants que l'on n'aurait jamais pu repérer sans guide dans cette trépidante, fascinante et savoureuse Hong Kong.

***

Hong Kong en quelques bouchées

Nos suggestions: 

- Pour des dim sum pas comme les autres: Yum Cha

La créativité est de mise dans ce restaurant de dim sum du quartier Tsim Tsa Shui, à Kowloon. On a craqué pour les «BBQ piggy buns» en forme de cochon et pour les biscuits en forme d'oiseau servis dans des mini cages. yumchahk.com

- Pour un «hot pot» revisité: Drunken Pot

Adresse en vogue de Tsim Tsa Shui, le Drunket Pot offre une version moderne du traditionnel «hot pot» (ou fondue chinoise). Boulettes de pieuvre, fruits de mer, fines tranches de boeuf ou de porc sont à faire cuire différents bouillons originaux, ou bien à la vapeur sur une plaque au milieu de la table. www.thedrunkenpot.com

- Pour des mets cantonais raffinés: T'ang Court

Ce chic établissement, doté de 3 étoiles Michelin, sert une cuisine cantonaise traditionnelle (qui inclut les fameux nids d'hirondelle). Parmi les classiques à essayer: les ormeaux, un mollusque appelé aussi oreille-de-mer. www.langhamhotels.com

- Pour des dim sum abordables de qualité: Tim Ho Wan

Il y a toujours une file devant ce restaurant de dim sum du quartier Sham Shui Po, qui se décrit comme le restaurant 1 étoile Michelin le moins cher en ville. On essaie les réputés «BBQ pork buns» de l'endroit et, si on ose, les pattes de poule!

- Pour une cuisine bio inspirée: Sohofama

Dans le quartier cosmopolite et branché de Soho, ce restaurant propose une cuisine «chinoise moderne réconfortante», axée sur le frais et le bio. Canard fumé au thé, casserole d'aubergine à la sauce miso avec porc effiloché et riz frit Yeung au chorizo espagnol font partie des spécialités de la maison. Un coup de coeur. sohofama.com

- Pour un tour gourmand: Hong Kong Foodie

Guide local, petit groupe, arrêts dégustation dans six adresses «secrètes»: notre tour de Tai Po Market a été instructif, surprenant et plein de saveurs. On recommande. www.hongkongfoodietours.com

Ce voyage a été rendu possible grâce au Hong Kong Tourism Board.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos