Gentside Découverte

Ascension du mont Fuji, volcan actif et sacré du Japon

Ascension du mont Fuji, volcan actif et sacré du Japon

Le mont Fuji

Nommé Fujisan en japonais, le mont Fuji constitue la plus haute montagne du Japon ainsi que l'un des volcans les plus connus de l'archipel.

Il est situé au centre du Japon sur la côte sud de l'île de Honshu, à  une centaine de kilomètres au sud-ouest de Tokyo. Le mont Fuji qui culmine à 3776 mètres, peut d'ailleurs facilement être aperçu depuis la capitale lorsque les conditions météo le permettent.

Le Fujisan est plus précisément un stratovolcan qui présente une base de 50 kilomètres de diamètre et est couronné par un cratère d'environ 500 mètres de diamètre. Âgé de plusieurs milliers d'années, le mont a une origine géologique complexe. Il s'est formé au-dessus d'anciens autres volcans, ce qui explique son paysage atypique plein d'irrégularités.

Le mont Fuji, un volcan toujours actif

Le mont Fuji fait partie de ce qu'on appelle la Ceinture de feu du Pacifique, une région qui borde l'océan Pacifique où les activités volcanique et sismique sont importantes. Il est classé parmi les volcans gris, autrement dit un volcan explosif dont les éruptions prennent majoritairement la forme de nuages de cendres volcaniques.

À l'heure actuelle, le Fujisan est toujours considéré comme actif. Toutefois, sa dernière éruption remonte à  plus de 300 ans. Elle est survenue en décembre 1707 plusieurs semaines après un puissant séisme de magnitude 8,4. Elle constitue la plus importante éruption enregistrée à ce jour au niveau du Fuji et a conduit à des dépôts de cendres jusqu'à la ville de Tokyo. 

Depuis le 18e siècle, le mont Fuji n'a connu aucune éruption et était classé comme actif avec un risque éruptif faible. Néanmoins, le volcan est étroitement surveillé. Fin 2000-début 2001, les géologues ont ainsi constaté une hausse du nombre de petits séismes. La situation du mont Fuji préoccupe également depuis le tremblement de terre qui a frappé le Japon en 2011.

Une étude menée par une équipe franco-japonaise a en effet déterminé que le séisme avait mis sous pression le point culminant de l'archipel nippon. Le risque d'éruption serait depuis significativement accru. 

Le mont Fuji, un volcan dangereux?

Le risque d'éruption du mont Fuji est encore à l'étude. Toutefois, des spécialistes ont d'ores et déjà estimé qu'une explosion du stratovolcan japonais pourrait avoir de sérieuses conséquences. Le problème est qu'il se trouve non loin de zones habitées.

Selon le site du Global Volcanism Program de la Smithsonian Institution, près d'un million d'habitants se trouvent dans un périmètre de 30 kilomètres autour du volcan. Le chiffre grimpe considérablement si l'on élargit le périmètre à 100 kilomètres comprenant notamment Tokyo qui compte un peu plus de 13 millions d'habitants.

Une éventuelle éruption pourrait ainsi menacer les populations ainsi que détruire les routes et infrastructures reliant les principales villes situées aux alentours. Pour prévenir les risques, le Japon a dévoilé en 2014 un nouveau plan d'urgence consistant à évacuer quelque 1,2 million d'habitants des préfectures situées à proximité du volcan.

Mont Fuji: tourisme et ascension 

Le Mont Fuji est l'une des trois montagnes reconnues comme sacrées au Japon. Le cône volcanique, régulièrement couronné de neige et parfaitement symétrique, représente ainsi un vrai symbole pour l'archipel et figure souvent sur les photos et œuvres d'art. C'est aussi l'un des sites touristiques et sites de pèlerinage les plus visités au Japon.

Le Fujisan est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2013. Chaque année, près de 400 000 visiteurs entreprennent son ascension libre d'accès. Celle-ci est rendue possible grâce à  plusieurs routes et chemins construits sur les flancs du volcan ainsi qu'aux stations qui accueillent les randonneurs et pèlerins à différentes altitudes.

La période de l'année la plus populaire s'étend de juillet à août lorsue les stations et refuges fonctionnent à plein régime et que le mont est dépourvu de neige. D'octobre à  mai, en revanche, les conditions d'ascension peuvent être particulièrement difficiles.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos