RelaxNews

Pourquoi on rêve de l'Indonésie

5 bonnes raison d'aller en Indonésie

Voir en plein écran

Depuis mai 2015, les voyageurs de trente nationalités différentes sont exemptés de visa pour visiter l'Indonésie. L'archipel veut stimuler encore plus son tourisme en assouplissant les conditions d'entrée sur son territoire, et élargit la mesure à d'autres points d'entrée dans le pays.

L'exemption était appliquée jusqu'ici aux aéroports principaux comme Jakarta et Bali. Une nouveauté administrative qui pourrait bien donner des idées. Voici cinq bonnes raisons de s'envoler vers l'Indonésie.

S'essayer à la plongée aux îles Gili

Située entre le sud de la mer de Chine, l'océan Pacifique non loin de la Grande Barrière de corail et l'océan Indien, l'Indonésie est une destination idéale pour les plongeurs amateurs, qui pourront obtenir leur Padi (Professionnal association of diving instructors), certificat de plongée reconnu internationalement. Le pays a de quoi proposer un large espace d'entraînement, forte de ses 17.000 îles, ses 54.000 kilomètres de côtes, et ce pour tous les niveaux de plongeurs.

L'Indonésie accueille aussi bon nombre de photographes sous-marins venus immortaliser la faune et la flore. À quelques encablures de Lombok, à côté de Bali, les îles Gili constituent l'un des spots de plongée les plus connus, avec notamment des épaves à découvrir.

Vivre les volcans de près

L'Indonésie compte plus de 500 volcans, et nombreux d'entre eux sont encore en activité. Il y a l'embarras du choix pour se constituer un itinéraire dédié à ces monstres de la terre, depuis le mont Bromo sur l'île de Java jusqu'à l'incontournable Batur à Bali en passant par le Rinjani à Lombok. Reste que cette activité est physique et demande d'être en forme.

L'île de Java est une destination privilégiée par les touristes avec ses trente volcans. Mieux vaut garder un oeil sur l'actualité puisque les volcans indonésiens entrent régulièrement en éruption obligeant parfois les aéroports à suspendre leurs vols.

Vivre un voyage en toute liberté au guidon d'une moto

Vivre l'Indonésie, c'est enfourcher une moto négociée en quelques secondes et partir à l'aventure pour prendre les paysages en photo. Bon nombre de voyageurs goûtent à l'évasion indonésienne grâce à ce mode de transport qui se prête idéalement à la géographie du pays.

Rappelons que les Indonésiens roulent à gauche, que le port du casque est obligatoire et qu'une des règles phare consiste à toujours garder un billet sur soi pour arranger certaines situations... Les touristes étrangers loueront plus aisément un scooter s'ils sont en possession d'un permis international.

Rencontrer la nature indonésienne

De la jungle luxuriante de Bornéo jusqu'aux plages idylliques de Sumatra, l'Indonésie est le rendez-vous des amoureux de la nature. Placé sur la ceinture de feu du Pacifique, le pays a la particularité d'alterner les paysages: les rizières en terrasse de Bali, le mont Rinjani sur Lombok, le lac Toba à Sumatra, les buildings de Jakarta, les temples balinais...

Les orangs-outans de Bornéo et Sumatra incarnent le visage de cette nature indonésienne à photographier, tout comme les dragons de Komodo, créatures préhistoriques considérées comme le plus grand lézard au monde. Il n'y a qu'en Indonésie que les têtes brûlées pourront les approcher à l'état sauvage.

Découvrir les rizières de Bali

Parmi les curiosités de la nature, les rizières en terrasse constituent l'un des atouts majeurs de Bali. La riziculture est l'une des principales activités des Balinais. Parmi les étapes à retenir, Jatiluwih est un nom qui résonne depuis son inscription au patrimoine mondial de l'Unesco. Un panorama incontournable pour les photographes amateurs qui n'auront que l'embarras du choix pour des clichés jouant avec les lumières et les effets miroir des terrasses remplies d'eau.

Trente nationalités, dont les Français, sont exemptés de visa pour visiter l'Indonésie, à condition de rester dans le pays trente jours maximum, d'être en possession d'un billet retour et d'un passeport valide six mois après la fin du voyage.

Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos