Benoit Valois-Nadeau
Canoë

Corée du Sud: le fascinant «Pays du matin calme»

Corée du Sud

Voir en plein écran

Benoit Valois-Nadeau

Dernière mise à jour: 07-03-2016 | 14h02

Souvent oubliée entre la Chine et le Japon, la Corée du Sud constitue pourtant une porte d'entrée exceptionnelle pour découvrir l'Asie.

Accueillant et facile d'accès, le «Pays du matin calme» met tout en œuvre pour recevoir dignement les touristes étrangers, sans toutefois perdre son identité millénaire.

Un voyage en Corée débute inévitablement par Séoul, capitale politique, économique et culturelle du pays. La ville mérite à elle seule plusieurs jours d'exploration, mais le reste du pays recèle une foule de secrets bien gardés.

Après une quinzaine d'heures de vol, il suffit de quelques pas dans Séoul pour être déstabilisé. Véritable cacophonie organisée, la capitale est la fois bruyante et paisible, exotique et familière. Dans cette mégapole de 10 millions d'habitants (près de 25 millions en comptant les banlieues) se côtoient technologies futuristes et traditions ancestrales.

La personnalité de Séoul se décline en de multiples quartiers, qui ont tous leur identité bien distincte. Le gigantesque métro et ses quelque 500 stations permettent de découvrir confortablement et à peu de frais les nombreux visages de la ville.

Les quartiers de Séoul

Bukchon

L'un des derniers quartiers traditionnels à avoir été épargné par la poussée des immeubles modernes, Bukchon nous rappelle que Séoul est aussi une ville historique fondée il y a plus de 2000 ans. Une promenade dans les allées étroites séparant les «hanoks», la maison traditionnelle coréenne, suffit pour oublier qu'on se trouve au cœur de la troisième plus grande agglomération de la planète.

À proximité, on retrouve les palais de Gyeongbokgung et Changdeokgung, qui ont servi de résidences aux rois de la dynastie Joseon, qui a régné de 1392 à 1910. Le premier est le plus grand des cinq palais de Séoul et ses nombreux pavillons illustrent tout le faste de la cour royale. Quant au Changdeokgung, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, il est à découvrir pour son fabuleux jardin secret, ses étangs harmonieux et ses allées ombragées.

Hongdae

Quartier universitaire, Hongdae est l'un des points de rassemblement de l'extravagante jeunesse coréenne. Animé de jour comme de nuit, le secteur vous permet d'assister à un concert de K-pop improvisé, de prendre un verre dans un bar branché ou d'essayer l'un des très nombreux restaurants.

Gangnam

Rendu célèbre par une chanson dont on vous épargnera le souvenir, le centre des affaires de Séoul n'a rien à envier à Manhattan. C'est à Gangnam que s'affichent les architectes les plus audacieux de la Corée. Au cours des dernières années, ils ont notamment érigé le Tangent, immeuble rappelant les tableaux du peintre abstrait Kandinsky, ou la GT Tower, qui évoque la forme d'une vague. Une promenade dans Gangnam s'impose pour réaliser l'ampleur du miracle économique coréen, qui a permis à la nation de passer du statut de pays sous-développé à puissance mondiale en quelques décennies.

Cheonggyecheon

La promenade Cheonggyecheon apporte un peu de fraîcheur au cœur de la forêt de gratte-ciels du centre-ville. Autrefois recouverte par une autoroute, cette rivière a repris vie depuis 2005 après d'importants travaux de restauration. Les habitants l'ont rapidement adoptée et viennent nombreux pour profiter du calme et de la végétation luxuriante et pour admirer les installations d'art public.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos