Ulysse

Inde: le luxe ou l'aventure, vous avez l'embarras du choix

Inde - Inde: le luxe ou l'aventure, vous avez l'embarras du choix

Le Fort Gwalior, dans le Madhya Pradesh.Photos Fotolia

Dernière mise à jour: 23-10-2015 | 08h20

Extrait du guide Ulysse Comprendre l'Inde, par Mathieu Boisvert

Annuellement, il y aurait plus de 560 millions de touristes intérieurs et près de 5 millions de touristes internationaux qui visitent l'Inde. Les infrastructures touristiques de tout genre sont en plein essor et font en sorte qu'il soit possible de voyager de façon très confortable à travers le pays - en ayant toujours en tête cependant que l'Inde est faite de surprises.

L'Inde peut donc être découverte de différentes façons. Il importe toutefois de souligner que ces différentes manières d'explorer le pays ne sont pas exclusives et que, si le budget, la santé et le goût de l'aventure sont présents, un voyage peut facilement combiner plusieurs de ces modes d'exploration.

Le tourisme de type maharaja

Tout à l'opposé du tourisme «sac à dos», il est possible de découvrir l'Inde comme si nous étions un réel pacha, un maharaja. Avant 1947, le sous-continent était constitué de 527 royaumes princiers et chacun avait à tout le moins un palais pour loger le maharaja.

À la suite de l'indépendance du pays, ces royaumes furent intégrés à la nouvelle république et leurs dirigeants durent abdiquer leur pouvoir politique. Ceux-ci demeurèrent cependant propriétaires de leur(s) palais et certains en tirèrent profit en les convertissant en hôtel de luxe avec tout le charme et le décorum d'antan: multiples serviteurs en habits et turban, repas somptueux servis dans de la vaisselle d'argent et de porcelaine, et même, à certains endroits (comme le palais d'Udaipur), la possibilité de manger avec le maharaja lui-même (ou plutôt, son descendant).

Le gouvernement indien propose également plusieurs circuits à bord du Maharaja Express, un train spécial, avec chambre équipée d'une salle de bain, d'une télé et d'air conditionné, ou bien à bord de tout un wagon constituant une suite indépendante, avec bain, douche, chambre et salle à manger. Ce train quitte Delhi ou Mumbai et, selon les circuits, visite plusieurs villes historiques du Rajasthan, du Maharashtra, de l'Uttar Pradesh et du Madhya Pradesh.

On voyage ainsi la nuit et, le jour, le train étant affrété à la gare locale, on peut visiter différentes villes. Les forfaits proposés pour un circuit de sept nuits coûtent entre 7 000 $ US et 24 000 $ US. Ce tourisme de grand luxe permet une incursion dans ce qui peut ressembler à ce qu'était la vie princière pré-indépendance, mais il ne permet pas de réellement entrer en contact avec la population.

Le tourisme d'aventure

De plus en plus populaire auprès des Indiens comme des étrangers, le tourisme d'aventure s'établit comme une réelle industrie en Inde. Plusieurs circuits de trekking sont proposés aux passionnés de la marche et des montagnes et s'avèrent généralement plus rustiques et moins fréquentés que ceux du Népal.

La portion indienne de l'Himalaya couvre un territoire immense, et les possibilités de treks sont nombreuses au Ladakh, au Cachemire, dans l'Himachal Pradesh, dans l'Uttarakhand ou au Sikkim. Ces mêmes régions peuvent également faire l'objet de descentes en eaux vives, en kayak ou en pneumatique, de vols en deltaplane ou en parapente (accompagnés ou non).

Des expéditions à moto à travers les montagnes sont également possibles, la plus connue étant celle qui part de Manali et mène à Leh, un périple nécessitant le passage du col de Taglang La à 5 328 m d'altitude, l'un des plus hauts cols carrossables au monde.

Plusieurs réserves fauniques offrent également la possibilité de safaris-photos et de séjours prolongés dans la jungle indienne; plus de 3000 réserves fauniques et parcs nationaux sont présents sur le territoire indien.

Les plus importants et populaires sont les Sundarbans, au Bengale-Occidental, où rôdent encore quelques tigres; la Nagarjunsagar-Srisailam Tiger Reserve, en Andhra Pradesh; le Kutch Desert Wildlife Sanctuary, au Gujarat; le Karakoram Wildlife Sanctuary, à Jammuet-Cachemire; et le parc national de Periyar (photo ci-dessus), au Kerala.

Comprendre l'Inde
Aussi sur Canoe.ca:


Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos