Sarah-Émilie Nault
Canoë

Costa Rica: 7 bonnes raisons d'aller au Guanacaste

7 bonnes raisons d'aller au Guanacaste, au Costa Rica

Voir en plein écran

Sarah-Émilie Nault

Dernière mise à jour: 30-11-2016 | 12h18

Destination écotouristique qui n'en finit plus d'attirer les voyageurs amoureux de la nature, la province du Guanacaste est l'une des petites perles du Costa Rica. Voici sept bonnes raisons d'en faire sa prochaine destination.

S'approprier les forêts tropicales et les canyons

Avec sa nature protégée, le Costa Rica est rapidement devenu LA destination prisée des voyageurs amateurs d'écotourisme. La province du Guanacaste regorge d'activités de plein air faisant battre les coeurs au rythme de la nature sauvage. Le Lodge Canyon de la Vieja - petit frère du fameux volcan actif Rincon de la Vieja - est l'un des centres d'activités parmi les plus populaires de Guanacaste. On y surplombe canyons, forêts et rivières en tyrolienne, y escalade d'immenses parois rocheuses et y dévale la rivière en rafting ou en chambre à air. Puis, comme l'hôtel est muni d'un spa naturel, on termine la journée en prenant un bon bain de boue. www.thecanyonlodge.com

Faire une randonnée dans la forêt nuageuse

Paradis des randonneurs, le Guanacaste comporte de nombreux endroits à explorer à pied. C'est en compagnie d'un guide (il y a tout de même un certain nombre d'animaux tropicaux sauvages qu'il vaut mieux savoir reconnaître et éviter) que se déroule la balade dans la forêt nuageuse du parc national du volcan Tenorio. Une randonnée de quelques heures menant à la populaire rivière Rio Celeste à l'eau remarquablement turquoise. Un spectacle surprenant.


One of the best spots in Costa Rica, photo by @sakography #DiscoverCostaRica #CostaRica #PuraVida

Une photo publiée par Costa Rica | Nature | Wildlife (@discovercostarica) le 23 Oct. 2016 à 8h34 PDT


Profiter du paysage... depuis son hôtel tout inclus

Lové entre les falaises de la baie de Culebra, l'Occidental Grand Papagayo offre un point de vue unique sur le golfe de Papagayo et les montagnes luxuriantes costaricaines. Le complexe pour adultes 5 étoiles est doté d'une plage de sable volcanique quasi vierge dissimulée derrière arbres et feuillages. Le séjour promet de multiples rencontres avec de petits animaux sauvages, un service impeccable, une formule tout inclus et des heures de baignade dans la mer ou dans la large piscine en forme de... «guanacaste», cet arbre devenu emblème du Costa Rica.



Danser et vivre la «pura vida» avec les locaux

Il est indispensable de sauter dans un taxi pour se rendre danser «en ville», à la Playa del Coco, lorsque l'on séjourne dans la province de Guanacaste. C'est la manière idéale de faire la connaissance des locaux et de prendre le pouls de la vie nocturne de l'endroit. On danse - dans l'une des deux discothèques de la ville -, on déguste des produits frais et on discute avec les Costaricains, dont la philosophie de vie se nomme la «pura vida» (ce qui signifie littéralement que tout va bien, que tout est parfait).

Se prélasser sur des plages vierges

On aime le charme brut des plages vierges et sauvages du Costa Rica. Composée de sable volcanique, ce ne sont pas des plages aux allures du Mexique ou de Cuba que l'on retrouve ici. Plutôt des plages dont on a fièrement réussi à préserver l'aspect naturel, entourées de montagnes, d'oiseaux colorés et de végétation. L'immersion en pleine nature telle qu'on se l'imagine lorsqu'on rêve du Costa Rica.

Déguster des mets locaux

C'est le «gallo pinto» composé de riz et de haricots noirs que l'on déguste au Costa Rica. Un plat national tout simple - dont le nom signifie «coq tacheté» - qui doit son nom aux taches que forment les haricots sur le riz pendant la cuisson. On l'accompagne souvent de légumes, de viande grillée, de tortillas cuits sur feu de bois et de cocktails de jus de fruits frais tropicaux.



Saluer les crocodiles et les singes hurleurs

Au coeur du parc national Palo Verde, l'écocroisière à bord d'un bateau ne pouvant contenir qu'une vingtaine de passagers vaut le détour. Pour qui aime photographier et admirer les crocodiles, iguanes, singes hurleurs, grands hérons bleus et autres animaux exotiques, l'endroit comme la balade sont parfaits. On vogue très doucement et souvent en silence dans une partie de ces 46 000 acres de paysages parfaitement sauvages et on est touché par l'attention portée ici à la nature et notre belle planète.

Relaxer à Rio Perdido

Les quelques heures sur des routes de terre sont oubliées dès que l'on franchit les portes du petit paradis sauvage qu'est Rio Perdido. Hôtel, spa 100% naturel, point de vue imprenable sur les volcans tout autour, canyons, forêts, bains dont l'eau est chauffée par le magma des volcans, nourriture santé, massages, piscines dont l'eau provient directement des rivières, l'endroit est à l'image du Costa Rica: paisible, sauvage et d'une beauté entièrement naturelle.


Right in the heart of the Dry Tropical Forest...

Une photo publiée par Rio Perdido (@rioperdido) le 13 Mars 2016 à 14h54 PDT




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos